×

Marivaux, toujours passionné et passionnant

Vendredi 4 octobre, au Grand-Théâtre, se tenait la première de la plus célèbre pièce de Marivaux « Le jeu de l’amour et du hasard », mise en scène par Laurent Delvert, qui fut représentée pour la première fois à Paris au Nouveau théâtre italien le 23 janvier 1730 et ensuite jouée plus de 1500 fois à la Comédie Française.

Cette magnifique pièce évoque l’amour et la discrimination sociale et pose une question qui est toujours d’actualité : peut-on aimer et épouser quelqu’un qui n’appartient pas au même milieu social ?
Monsieur Orgon, interprété par Jean-Marie Frin, décide de marier sa fille, Silvia (Sophie Mousel), à Dorante (Pierre Ostoya-Magnin),  le fils d’un de ces amis. Bien qu’il s’agisse d’un mariage de convenance, Monsieur Orgon qui est d’une grande tolérance et libéral, accepte que Silvia établisse un stratagème : Silvia change de rôle avec Lisette, sa servante, jouée par Eugénie Anselin, qui, elle, se fera passer pour Silvia. Ainsi, elle pourra observer sans crainte son futur époux. Mais Silvia est loin de se douter que Dorante a eu la même idée qu’elle, échangeant également les rôles avec son serviteur Arlequin (Brice Montagne), qui lui jubile et s’éclate en prenant la place de son maître !

Ainsi, dans le joli décor des Ateliers des Théâtres de la Ville (un canapé composé de coussins de couleurs, entourant un très bel acquarium) et les costumes de Philippine Ordinaire et Jean-Philippe Pons, tandis que les quiproquos s’enchaînent et défilent, chacun croit mener la danse sous l’œil amusé de Mr Orgon et de son fils, Mario, interprété par Stéphane Daublain, qui décident de laisser ses chances au jeu de l’amour et du hasard… Mais il n’y a pas d’hasard en amour et l’amour finira par triompher !

Pour cette belle et très moderne mise en scène, Laurent Delvert assisté de Daliah Kentges, s’est entouré de Jérôme Reuter pour la direction musicale, de Philippine Ordinaire pour la scénographie, de Nathalie Perrier pour les lumières et de Bernard Valéry pour le son, d’Anna Bonelli pour les accessoires et de Claire Biersohn pour l’habillage.

Sur scène, les acteurs sont d’un dynamisme fou et sont époustouflants. Une très belle pièce de théâtre.

Cette pièce sera jouée les 7, 9 et 10 octobre 2019 à 20.00 H au Grand Théâtre, puis les 15 et 16 octobre 2019 à La Comète de Châlons-en-Champagne et au Nest de Thionville le 6 novembre 2019.

Karine Santer

Agenda

Culture, bons plans,
business, night, resto, kids ?
Trouvez toutes vos soirées
dans notre agenda!

Rechercher
De À

Newsletter

Abonnez-vous & recevez les dernières actus!

Immobilier

Vous cherchez un appartement? Une maison? Un terrain? Rechercher


En collaboration avec athome.lu

Rejoignez-nous

+Cliquez pour charger plus d'articles

Inscrivez-vous à notre newsletter pour découvrir deux fois par semaine, des actus locales, des nouvelles tendances mode, des infos culture, business...