Aplatir le ventre, améliorer le transit et soulager le bas du dos. Les promesses du stomach vacuum, littéralement « aspirer l’estomac », sont nombreuses d’autant plus qu’il ne nécessite pas d’effort cardio. Il se caractérise par le travail des abdominaux en rentrant le ventre. Une méthode également connue sous le nom d’abdominaux hypopressifs qu’on retrouve notamment dans le pilate et le yoga. La pratique s’installe dans nos feed Instagram et se place comme une tendance des programmes « ventre plat ».   

Le souffle, la clé de la réussite

« On peut dire que c’est un exercice qui se fait sans effort, en étant bien installé », explique Flavien Chauvin coach sportif à domicile dans les Yvelines. Avec des séances de dix minutes à raison de trois à cinq fois par semaine, on peut espérer des résultats sous quatre à cinq semaines, selon ses objectifs. « L’exercice est ciblé sur le transverse, le muscle le plus développé des abdominaux et responsable du ventre plat », détaille le spécialiste. Avec la seule pratique du Stomach vacuum, pas de tablettes de chocolat, mais un ventre plus plat. Pour les plus ambitieux, la pratique peut s’effectuer à la fin d’une séance sportive.

La pratique ne nécessite pas de matériel ou de positions spécifiques, mais elle demande un certain nombre de répétitions et une durée minimum pour être efficace. Le coach sportif conseille des séances quotidiennes de dix minutes. « Le risque serait de vouloir en faire tous les jours et finir par se lasser », avertir le professionnel, « il vaut mieux préférer moins de séances mais que cela reste un plaisir ».

Des effets sur la posture et le transit 

« Plus le ventre se relâche, plus la posture se relâche », rapporte le coach. Il est donc important de travailler ses abdominaux. Le stomach vacuum peut se poser en complément d’un travail sur la posture. « Rentrer le ventre va permettre au torse de revenir vers l’avant et au dos et à la tête de revenir vers l’arrière », détaille Flavien Chauvin. 

Les bienfaits du stomach vacuum s’étendent également au transit, car il « permet de masser le foie, les intestins, le côlon et améliore le transit », explique le professionnel.

Les avantages sont à balancer en fonction des objectifs du sportif en herbe. La seule pratique du stomach vaccum est suffisante pour les personnes voulant éviter d’avoir du ventre ou n’ayant pas, ou peu, de temps pour exercer une activité sportive. Le coach rappelle toutefois qu’une femme ayant eu un enfant récemment doit demander un avis médical au préalable.

Comment réaliser un exercice de Stomach Vacuum ?

  • Inspirer  
  • Gonfler le ventre 
  • Expirer et rentrer le nombril en direction de la colonne vertébrale 
  • Serrer très fort le périnée  
  • Aspirer le ventre en direction des côtes 
  • Expirer en relâchant 
  • Répéter l’exercice 

À LIRE AUSSI