×

Nouvelle identité Diekirch : cross the line

Marque nationale résolument ancrée dans l’énergie, allant de l’avant, sans pour autant renier son identité et ses valeurs, Diekirch n’a cessé, depuis 1871, de se réinventer sans cesse. Huit ans après le lancement de la dernière identité visuelle, la marque dévoile une toute nouvelle image, portée par un message fédérateur fort et une volonté unanime d’ancrer la convivialité et le cosmopolitisme au cœur de son identité.

La bière quant à elle reste la même, et sera toujours fidèle au savoir-faire des brasseurs qui, depuis 1871, œuvrent dans leur fief à Diekirch. Pour autant la Brasserie de Luxembourg (née en 2000 de la fusion des brasseries Diekirch et Mousel, ndlr.) n’entend pas rester sur ses acquis et souhaite véritablement faire de son breuvage un emblème de la diversité du pays. « Les valeurs de la Brasserie de Luxembourg, en lien direct avec la tradition, n’ont absolument pas changé, si ce n’est que nous les avons adaptées aux réalités du monde d’aujourd’hui. Les valeurs ou la tradition ne sont pas dépendantes de la couleur ou de la forme d’un logo. Cependant, parvenir à combiner les deux est un réel défi que nous estimons avoir relevé avec succès, à en croire les toutes premières réactions, très encourageantes, de nos clients », annonce en préambule Gilles Nackaerts, Directeur général de la Brasserie du Luxembourg.

Différente, mais toujours la même

Se renouveler pour durer, certes, mais surtout, bien au-delà du simple marketing, la Brasserie de Luxembourg voulait créer une histoire autour de son produit, qui depuis plus d’un siècle est « plus qu’une simple bouteille ».

Comme le souligne Natacha Tawil, brand manager de la Brasserie du Luxembourg, « il s’agissait d’une réflexion profonde sur l’ancrage de la bière Dierkirch au Luxembourg. C’est l’histoire que nous voulions raconter qui a abouti vers le dessin du pays et le design qui l’accompagne et non l’inverse. Cette nouvelle identité est unique et directement inspirée de la richesse du pays qui l’a vu naître ».

Depuis sa création la marque luxembourgeoise prône en effet des valeurs comme l’amitié, la convivialité ou encore l’union. Des valeurs que Theron Bigland et Katie Beanland, du bureau londonien EPOCH Design, ont rendu palpables, en dessinant une ligne qui forme une mosaïque dans un camaïeu de bleu, symbolisant ainsi les six nationalités représentées au sein de la population luxembourgeoise : le Luxembourg, le Portugal, la France, l’Italie, la Belgique et l’Allemagne. Une silhouette, minimaliste et élégante, qui vient résolument comme l’aboutissement d’une unité géographique, culturelle et sociétale.

Changer sans gaspiller

Dévoilée ce 11 septembre, la nouvelle identité remplacera progressivement les anciens packs et fût de bière Premium. « Nous allons procéder à un lancement par étapes, qui glissera de septembre à octobre 2018, dans un esprit ‘soft change’ afin d’éviter autant que faire se peut la destruction et le gaspillage. La première phase concernera la gamme Diekirch Premium, suivi, début 2019 par les autres lignes de la marque : Radler, Grand Cru et 0.0 » explique enfin madame Tawil.

Agenda

Culture, bons plans,
business, night, resto, kids ?
Trouvez toutes vos soirées
dans notre agenda!

Rechercher
De À

Newsletter

Abonnez-vous & recevez les dernières actus!

Immobilier

Vous cherchez un appartement? Une maison? Un terrain? Rechercher


En collaboration avec athome.lu

Rejoignez-nous

+Cliquez pour charger plus d'articles

Inscrivez-vous à notre newsletter pour découvrir deux fois par semaine, des actus locales, des nouvelles tendances mode, des infos culture, business...