×

« Sex Bomb »

Chantal Ladesou avait pris possession de la scène du Casino 2000, jeudi soir à Mondorf-les-Bains pour présenter son dernier one-woman-show : « On the road again ».  Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’humoriste française n’a décidément pas la langue dans sa poche et n’a pas perdu de sa verve… en cours de route.

Après avoir joué dans des pièces de théâtre plus sublimes les unes que les autres comme Oscar, Adieu je reste ou encore Nelson, c’est seule sur scène que l’on retrouve notre humoriste préférée, tout de noir vêtue, pour son dernier spectacle « On the road again ».
Avec son timbre de voix rauque reconnaissable entre mille, Chantal Ladesou aborde alors une multitude de sujets, sans aucun complexe, tout en se posant de nombreuses questions, comme celle de l’importance de la place de la famille pour cette toute jeune grand-mère, folle de ses petits-enfants, de ses enfants et de son Michel ! Elle évoque en effet sans détours sa vie de femme, de mère et de grand-mère… arrivée un peu prématurément, à 42 ans ! Tout y passe: son quotidien, ses 40 ans de mariage avec son Michel  – qui adore bricoler mais qui ne sait pas bricoler – , son Michel qui veille sur elle, en coulisses pendant ses spectacles, son Michel avec lequel elle adore s’engueuler et nous raconte sa dernière dispute avec casque-micro des commentateurs sportifs sur la tête !

Puis, changement de sujet et de registre, l’humoriste aborde, avec une pointe de nostalgie, sa carrière ou plutôt la carrière cinématographique qu’elle aurait pu avoir si elle avait été plus culottée, comme décrocher un grand rôle aux côtés de Patrick Dewaere et de Gérard Depardieu dans Les Valseuses…Fort heureusement, les regrets cèdent très vite place à l’autodérision, pour notre plus grand plaisir !
Et puis, il y a ces nouvelles comiques, « ces petites enculées » qui voudraient lui piquer sa place comme Blanche Gardin ou Laura Laune, sans vouloir les nommer, qui parlent de sexe sans aucune retenue alors que « Nous, on avait pas de culotte mais on avait de la pudeur ! » La doyenne des humoristes française tacle, mais avec bienveillance. « Les tacler m’amuse. Je les adore même si ça ne se voit pas dans le spectacle. La nouvelle génération de femmes humoristes ose tout. Les humoristes sont le dernier rempart et c’est important qu’ils restent libres », a expliqué à la presse Chantal Ladesou.
Qu’elle se rassure, la chouchoute de Laurent Ruquier n’a rien à craindre car elle ose tout et, surtout, n’a peur de rien !
Pas étonnant qu’elle termine son show sur « Sex Bomb » car Chantal Ladesou c’est de la Bombe ! Une ovation !

 

Karin Santer

Agenda

Culture, bons plans,
business, night, resto, kids ?
Trouvez toutes vos soirées
dans notre agenda!

Rechercher
De À

Newsletter

Abonnez-vous & recevez les dernières actus!

Immobilier

Vous cherchez un appartement? Une maison? Un terrain? Rechercher


En collaboration avec athome.lu

Rejoignez-nous

+Cliquez pour charger plus d'articles

Inscrivez-vous à notre newsletter pour découvrir deux fois par semaine, des actus locales, des nouvelles tendances mode, des infos culture, business...