×

Une saison brillante à la Cité Musicale-Metz

« Ambitieuse, audacieuse, exceptionnelle ». C’est en ces termes plus qu’élogieux que Florence Alibert, directrice de la Cité Musicale-Metz a dévoilé la programmation de la saison à venir.

Tout un programme que nous ont présenté, David Reiland (directeur musical et artistique de l’Orchestre National de Metz), Michèle Paradon (directrice artistique de l’Arsenal) et Patrick Perrin (programmateur de la BAM et des Trinitaires) mardi 4 juin, à Metz.

« La Cité Musicale a vocation à être la maison de tous les Messins, et nous ne pouvons que constater le succès de ce souhait » affirme résolument le président, saluant le rayonnement de l’institution dans la Région Grand Est, mais également sur le plan national, voire international. En effet, forte de sa pluralité et de la richesse de sa programmation qui en ont fait un véritable levier d’attractivité, la Cité Musicale-Metz s’apprête à accueillir deux événements, qui ne viendront que renforcer son aura : l’émission Prodige (sur la chaîne française France 2) et les Victoires de la Musique Classique en février 2020. Deux formidables vitrines pour l’institution messine, qui ne se reposera pas pour autant sur ses lauriers. Entre les cinq ans de la BAM, les 800 ans de la Cathédrale Saint-Étienne et les quelque 230 événements déjà inscrits au catalogue (bientôt rejoints par une foule d’autres concerts aux Trinitaires et à la BAM, dont la programmation se fait au trimestre, ndlr.), la Cité Musicale n’en finira pas d’accueillir des visiteurs de tous horizons.

C’est ainsi que la nouvelle saison s’articulera autour de six temps forts, qui tous trouveront matière à résonner dans les trois maisons de la Cité Musicale, et même jusqu’au Centre Pompidou, qui a été convié à collaborer sur la thématique « Folklore : du savant au populaire » qui clôturera la saison. Bien avant ça, les 300 000 visiteurs pérégrineront du « Fil Rouge Percussions » à « Osez Haydn », des « Musiques Sacrées » à « Polska » et rendront enfin hommage à « Beethoven », avant-dernier temps fort de la saison, à l’occasion des 250 ans de sa naissance, en 2020.

Une programmation éclectique, dense et riche, dont il nous est bien sûr impossible de livrer une description exhaustive, mais dont nous tenions à vous livrer quelques-uns de nos coups de cœur. À commencer par les cinq ans de la BAM, célébrés sur autant de jours au mois d’octobre. Si les festivités sont pour l’heure toujours tenues secrètes, nul doute qu’entre la variété d’événements – pour toute la famille – et la qualité de la programmation, cet anniversaire fasse des heureux. Pour ceux et celles qui rêvent de découvrir l’Orchestre National de Metz, mais qui peinent à franchir la frontière, sachez que celui-ci sera au Grand-Duché, pour la première fois à la Philharmonie à l’occasion des Rainy Days en novembre.

Nos coups de coeur

  • RK, le 18 Octobre à la BAM
  • Dub Inc, le 7 novembre à la BAM
  • Deux Haydn sinon Rien, Le Concert de la Loge, le 8 novembre à 20h à l’Arsenal
  • Ciné-Concert Musique & Dessins Animés, le 17 novembre à l’Arsenal
  • Fix Me, le 20 novembre à l’Arsenal
  • Rodolphe Burger, LE Cantique des Cantiques, le 14 décembre à l‘Arsenal
  • Don’t you see it comung, les 29 et 30 janvier à l’Arsenal
  • Jordi Saval, BAL Kann, le 5 mai à 20h à l’Arsenal
  • Super Parquet + Sourdurent, le 7 mai  aux Trinaitaires
  • L’Amour sorcier le 14 mai à l’Arsenal
  • Heilung le 16 mai à la BAM
  • nOx.3 & Linda Olah le 5 juin à l‘Arsenal

Une plus large place faite aux femmes

À noter que cette nouvelle saison mettra les femmes à l’honneur, avec notamment la compositrice Clara Iannota pour une nouvelle résidence (le 29 novembre à l’Arsenal) et la percussionniste Vassilena Serafimova (photo) qui interviendra dans le cadre de la thématique „Fil Rouge Percussions“ (Funambules, le 8 octobre à l’Arsenal). À souligner également, les cheffes Giedre Slekyte et Dina Gilbert qui dirigeront l’Orchestre national de Metz respectivement en février et mai. Enfin, parmi les événements qui ont retenu notre attention, la venue de Madeleine Peyroux (le 28 novembre à l’Arsenal), l’Apéro baroque : les femmes génies oubliées de la musique baroque (le 12 février à l’Arsenal) et les Danses Hongroises, sous la direction de Dina Gilbert le 15 mai à l’Arsenal.

Renseignements et billetterie sur www.citemusicale-metz.fr

©Maxime de Bollivier

Agenda

Culture, bons plans,
business, night, resto, kids ?
Trouvez toutes vos soirées
dans notre agenda!

Rechercher
De À

Newsletter

Abonnez-vous & recevez les dernières actus!

Immobilier

Vous cherchez un appartement? Une maison? Un terrain? Rechercher


En collaboration avec athome.lu

Rejoignez-nous

+Cliquez pour charger plus d'articles

Inscrivez-vous à notre newsletter pour découvrir deux fois par semaine, des actus locales, des nouvelles tendances mode, des infos culture, business...