Si l’année 2020 aura été une année spéciale à bien des points de vue, les Transition Days, mouvement lancé en 2005, ont vocation à proposer un autre futur, un « autre » futur ô combien nécessaire au regard de la crise que nous traversons actuellement.

« Comment évoluer vers une société résiliente, juste et responsable ? » Cette question servira de fil rouge aux Transition Days, édition 2020-2021, et sera développée à travers la métaphore de la maison : 9 mois, 9 pièces de la maison et 9 familles thématiques pour inventer de nouvelles manières d’être et de penser.
Pour l’occasion et pour introduire ce nouveau cycle, les Transition days collaborent avec Nora Wagner, sur « Are We There Yet ? ». Une recherche artistique sur/avec/en transition conçue sur neuf vidéos dont Nora Wagner est la curatrice. Ainsi, les neuf prochains mois, Neimenster accueillera ces performances vidéos différentes, dont la première « PHOENix », de John Herman, prend fin le 29 septembre.

Nora Wagner a choisir les artistes au nom du au nom du CELL – the
transition hub (Center for Ecological Learning Luxembourg), avec pour ambition d’exposer les points de vue d’un éventail diversifié d’artistes, compétents dans le domaine des thématiques respectives.

« Dans ma pratique artistique / curatoriale (comme dans le mouvement de la transition), l’échange, l’interaction et l’enrichissement mutuel sont essentiels à la création. Cette façon de travailler est très intime et peut devenir assez expérimentale. Les résultats surprirent certainement. »

Plus d’informations : www.transitionsdays.lu

À LIRE AUSSI