L’emblématique maison de prêt-à-porter Sonia Rykiel, liquidée en juillet 2019, se relance mardi sur internet via une nouvelle boutique de vente en ligne après avoir été rachetée par deux fondateurs du site Showroomprivé.

« L’e-boutique Sonia Rykiel, véritable vitrine de la maison, réunit dans un même espace des pièces iconiques », a souligné dans un communiqué la maison « à la veille de ses 53 ans ».

« Nous sommes heureux de vous retrouver ! »

Un « Nous sommes heureux de vous retrouver ! » figure en bandeau d’un site où, à l’image de la maison, le noir et les rayures colorées dominent. Il s’agit du seul point de vente de la marque en attendant la réouverture de boutiques physiques.

Le site s’appuie « sur une technologie qui permet de s’adresser à l’ensemble de ses clients en adaptant la langue, les taxes, le transport et la monnaie et ce, à travers plus de 100 destinations et 30 devises », détaille l’entreprise dans son communiqué.

« Un second souffle »

En grande difficulté financière depuis le décès de sa créatrice emblématique en 2016, la marque de prêt-à porter avait été liquidée fin juillet 2019, avant que ses « actifs » – soit, essentiellement son nom, ses archives et ses stocks – soient repris mi-décembre 2019 par deux des fondateurs de Showroomprivé, Éric et Michael Dayan.

Les deux frères avaient d’entrée de jeu mis en avant leur volonté de « donner un second souffle » à ce « fleuron du patrimoine français ».

En 2018, la griffe de Saint-Germain-des-Prés fondée à la fin des années 1960 avait enregistré 35 millions d’euros de ventes, pour une perte nette de 30 millions. Au moment de son placement en redressement judiciaire, elle employait 131 salariés et détenait en propre six boutiques ainsi que quatre « outlets » (magasins de déstockage), et réalisait un peu plus de 50% de ses ventes en France.

À LIRE AUSSI