Mené conjointement par Caritas Luxembourg et l’ONG Fairtrade Lëtzebuerg, Rethink Your Clothes vise à sensibiliser la population aux enjeux de l’industrie textile. Dans le cadre du mandat accordé par la Direction de la coopération au développement et de l’action humanitaire du Ministère des Affaires étrangères et européennes, les deux organisations s’associent pour contribuer ensemble au développement et à la promotion d’un secteur textile durable et éthique au Luxembourg.

Dans la pratique, la campagne Rethink Your Clothes vise non seulement à informer sur les enjeux sociaux et environnementaux de la filière textile-habillement, mais aussi à conseiller et accompagner différents acteurs (consommateurs, créateurs et marques, administrations publiques, entreprises) vers des achats textiles durables et équitables et vers des habitudes de consommation plus responsables.

Organisation d’évènements, Fair Fashion Days, foires aux vêtements, expositions, projections de films, organisation d’ateliers pédagogiques, augmentation de l’offre de produits certifiés Fairtrade et GOTS : tout au long de la campagne, différentes actions de sensibilisation, d’éducation, de mobilisation citoyenne et de plaidoyer politique sont déployées par Caritas Luxembourg et l’ONG Fairtrade Lëtzebuerg.

Le 19 avril, au cinéma UTOPIA

Projection du documentaire « La vie d’une petite culotte » et discussion avec la réalisatrice Stéfanne Prijot.

Le documentaire La Vie d’une Petite Culotte et de Celles qui la Fabriquent raconte la vie de cinq femmes qui travaillent dans l’ombre de la chaîne de production textile. A chaque étape de sa fabrication, de pays en pays, l’histoire de cette petite culotte nous emmène dans l’intimité de leurs vies. Le film questionne la valeur que l’on donne aux vêtements mais surtout aux vies de celles qui les fabriquent.

Le 21 avril, sur ZOOM

Rencontre littéraire avec l’écrivain français Laurent Gaudé, auteur de l’article « Dacca, l’atelier du monde ». 

Laurent Gaudé a obtenu le prix Goncourt des lycéens en 2002 et le prix Goncourt en 2004. En mars 2020, il est parti en reportage à Dacca, la capitale du Bangladesh et centre de la production textile mondiale, en compagnie du photographe Gaël Turine. Ce voyage a donné lieu à un « portrait dantesque d’une métropole grouillante et laborieuse, souillée par la pollution », publié dans Le Figaro Magazine sous le titre « Dacca, l’atelier du monde ». Rejoignez-nous pour une escapade littéraire qui dévoile la face cachée de l’industrie textile à bas prix.

À LIRE AUSSI