Connaissez-vous l’origine, le parcours, et l’impact sur l’environnement et l’humain de tous vos vêtements ? L’application Clear Fashion part aujourd’hui en campagne, avec le hashtag #Onveuttoutsavoir, pour encourager les consommateurs à mieux connaître l’histoire de leur T-shirt, jean, ou paire de sneakers. Elle entend également inciter les marques à être plus transparentes.

C’est un fait. Les consommateurs sont de plus en plus nombreux à réclamer une totale transparence de la part des marques de mode. Un sondage mené par l’Ifop pour Purpose Lab et Nouveau Modèle au début de l’année 2021 révélait que plus de la moitié des Français ne faisaient pas confiance aux engagements affichés par les marques de mode, notamment par crainte du greenwashing. Plus des deux tiers accordaient de l’importance aux lieux et conditions de fabrication de leurs vêtements. Des chiffres qui démontrent le besoin pour chacun de savoir ce qu’il porte au quotidien.

Connaissez-vous bien vos vêtements ?

À quelques jours du Black Friday, l’application Clear Fashion, qui informe déjà le public sur l’impact des vêtements sur l’environnement, l’humain, la santé et les animaux grâce à son « Clear Fashion Score », part à nouveau en campagne. L’objectif ? Sensibiliser les consommateurs à l’importance de connaître l’histoire des pièces qui se trouvent dans leur dressing. Ne serait-ce que pour des questions d’entretien et de longévité. Via le hashtag #Onveuttoutsavoir, il s’agit d’inciter chacun à demander à leur(s) marque(s) préférée(s) d’afficher ces informations pour une plus grande transparence.

Chaque semaine, Clear Fashion interrogera également les internautes sur les marques qu’ils souhaitent voir plus transparentes, et l’application se chargera de les contacter pour les convaincre d’afficher l’origine, le parcours, et toute autre information relative à l’impact dudit vêtement.

« Au même titre que la taille, le prix ou les matières, nous considérons l’accès à l’information comme un droit pour les consommateurs. Savoir si un vêtement représente des risques pour l’environnement ou pour les personnes qui l’ont fabriqué est un critère permettant d’orienter nos choix : cela permet de relativiser le prix, de donner des informations sur la qualité, sa durabilité, etc. », explique Rym Trabelsi, co-fondatrice de Clear Fashion.

Cette initiative, ainsi que le hashtag, s’accompagnent de plusieurs vidéos pour sensibiliser le public. Ces dernières donnent pour la première fois la parole aux vêtements pour mettre en lumière les conséquences relatives au manque de transparence des marques.