×

Nos séries préférées à binge-watcher pour se changer les idées

femmesmagazine-5-séries-à-bingewatcher-pendant-le-confinemenr

Confinement oblige, on profite de cette période particulière pour s’occuper et rattraper toutes les nouveautés que nous avions loupé cette année. Au programme ? Des ados prétentieux et tourmentés, la vie palpitante de trois new-yorkaises dans un magazine féminin et un amoureux psychopathe, entre autres.

  • Elite – saison 3

Disponible depuis cette semaine sur Netflix, la troisième saison de la série espagnole revient sur le quotidien glauque et tourmenté de cette bande d’ados pourris gâtés. Articulée autour du meurtre de Marina, l’une des élèves de ce lycée ultra chic, l’intrigue suit les frasques de son frère Guzman, de Samuel, Cayatena, Ander, Lucrecia, Omer et Nadia. Entre adolescents privilégiés et élèves issus de la classe moyenne, la drogue, le sexe et les soirées se mêlent à la rivalité et aux soupçons. Sur fond de l’assassinat de la jeune fille, la série aborde différentes problématiques sociétales : sida, sexisme, homosexualité, addiction. Une sorte de Gossip Girl espagnol, la caution sociale et actuelle en plus.

  • The Bold type – saison 4

On retrouve Jane, Kat et Sutton toujours chez Scarlet, version idéalisée de Cosmo ou de Elle. On les avait laissées en proie aux doutes quant à leur avenir professionnel quand les dirigeants du magazine avaient décidé d’opérer une transition digitale. Jacqueline Carlyle, l’illustre rédac’ chef, devait alors s’adapter à ce nouveau médium et abandonner le print au profit du web. Une mutation forcée qui oblige les jeunes femmes à revoir leurs attentes et leurs projets pro qui résonne avec nos propres doutes. Et si The Bold Type aurait pu se limiter à n’être qu’une version 3.0 de Sex and The City à destination des Millenials, c’était sans compte sur la subtilité et l’extrême justesse avec laquelle elle aborde des sujets délicats tels que les agressions sexuelles, le viol, le harcèlement et remets en cause l’hétéronormativité, le couple comme unique modèle et le patriarcat.

  • You – saison 2

Toujours aussi creepy, Joe Goldberg a délaissé New-York pour la Côté Ouest. Là où tout n’est que soleil, healthy way of life et sourire ultra bright, le libraire détonne quelque peu. Après avoir assassiné Beck, sa copine dans la première saison et deux ou trois autres personnes un peu trop gênantes, Joe semble bien décidé à gérer les choses autrement et à se repentir. A LA, Il rencontre Love (forcément), une jeune cheffe cuisinière dont il tombe éperdument amoureux. Tous les deux vont construire une histoire en apparence parfaite avant que leurs déviances respectives ne reprennent le dessus. Sexy, un peu dark et résolument bien réalisée, You est la parfaite série à binge-watcher pendant cette période.

 

À LIRE AUSSI

 

Newsletter

Abonnez-vous & recevez les dernières actus!

Immobilier

Vous cherchez un appartement? Une maison? Un terrain? Rechercher


En collaboration avec athome.lu

Rejoignez-nous

+Cliquez pour charger plus d'articles

Inscrivez-vous à notre newsletter pour découvrir deux fois par semaine, des actus locales, des nouvelles tendances mode, des infos culture, business...