Au mois d’août, l’indice des prix à la consommation national, calculé par le STATEC, progresse de 0,8% par rapport au mois précédent. Notamment en raison de la fin des soldes d’été, en neutralisant cette variations due aux soldes, les prix des biens et services hors produits pétroliers augmentent de 0,2%.

Comme tous les ans, les baisses constatées sur les biens soldés au mois de juillet sont neutralisées le mois suivant, ce qui explique la hausse mensuelle de 12,9% des prix de la division des « Articles d’habillement et chaussures ». Par rapport au mois d’août de l’année précédente, les prix des vêtements se sont en moyenne renchéris de 0,9%, ceux des chaussures de 0,7%.

Après avoir connu un rebond en juillet, les prix des produits pétroliers repartent à la baisse en août, avec une diminution de 1,5% par rapport au mois précédent. Ce relâchement s’explique principalement par la chute du prix du gaz de ville de 4,6% en comparaison mensuelle. Le montant de la facture pour le mazout de chauffage s’amoindrit de 0,7%. A la pompe, les automobilistes doivent débourser 0,4% de plus pour un litre de Diesel, tandis que le prix d’un litre d’essence est resté stable par rapport au mois de juillet. Comparés au mois d’août de l’année précédente, les prix des produits dérivés de l’or noir dans le panier de l’indice sont inférieurs de 14,3%.

Avec le pic de la saison estivale, les prix des voyages à forfait sont en progression de 3,3% au mois d’août par rapport au mois précédent. Le transport de personnes par air quant à lui augmente même de 13,6%. Par rapport à l’année dernière, les billets d’avion sont cependant inférieurs de 9,4%.

Le taux annuel d’inflation se fixe à 0,6% contre 0,9% un mois plus tôt. Le taux annuel d’inflation sous-jacente perd 0,3% et descend à 1,4%.

À LIRE AUSSI