Le spécialiste de la vente à distance 3 Suisses le Chouchou compte parmi les acteurs de la mode qui ont contribué à populariser les collaborations, devenues incontournables aujourd’hui. Une vente aux enchères, orchestrée en physique et en ligne le 12 décembre, revient sur l’histoire de la mode des années 1980 à 2000 à travers des partenariats singuliers pour l’époque, avec Chantal Thomass, Agnès b., ou encore Thierry Mugler. À vos agendas !

Quel est le point commun entre Jean Paul Gaultier, Karl Lagerfeld, Paco Rabanne, Issey Miyake, ou encore Jean-Rémy Daumas ? Il y en a certainement une multitude, en réalité, mais ce que l’on sait moins, c’est qu’ils ont tous un jour ou l’autre collaboré avec le vépéciste 3 Suisses le Chouchou, et ce dès la fin des années 70. Les archives de ces collaborations avant-gardistes refont surface aujourd’hui sous la forme d’une vente aux enchères, qui se tiendra le 12 décembre en partenariat avec la maison de ventes Good pour la version physique, et le site Drouot Live pour son pendant digital.

Un trésor caché, parfaitement conservé

Cette vente aux enchères est le résultat d’une trouvaille inattendue. C’est lors de la transformation de l’ancien centre logistique des 3 Suisses, dans le cadre de l’aménagement du nouveau quartier de La Maillerie, situé à cheval sur Villeneuve-d’Ascq et Croix (Hauts-de-France), que la société de services immobiliers Nhood a découvert un stock de vêtements issus de ces collaborations. Le tout conservé à l’abri des regards dans les anciens bâtiments de l’enseigne.

Si Nhood a fait le choix de céder plusieurs centaines de pièces au musée La Piscine de Roubaix en 2017, les créations restantes font aujourd’hui l’objet d’une vente aux enchères inédite, organisée à l’occasion de l’ouverture du bâtiment principal du nouveau quartier de La Maillerie. « En rachetant les archives des collaborations et les plans du site, nous avions la volonté d’inscrire le nouveau projet dans son territoire, de conserver son ancrage« , confie Aurélie Thumerelle de la société Nhood dans un communiqué.

Karl Lagerfeld, Jean Paul Gaultier, Thierry Mugler

Si Sonia Rykiel demeure la première invitée de ces collaborations dès 1977, la vente aux enchères mettra à l’honneur le fruit de multiples partenariats avec des grands noms de la mode, comme Agnès b., Paco Rabanne, Vivienne Westwood, Yohji Yamamoto, Thierry Mugler, Martin Margiela, Karl Lagerfeld, Michel Klein, Christian Lacroix, Jean-Charles de Castelbajac, Issey Miyake, ou Jean Paul Gaultier, ainsi que des noms moins connus du grand public, dont Jean-Rémy Daumas, Patrick Kelly, Guy Paulin, Corinne Sarrut, et Peggy Roche.

« Ce qui est intéressant, c’est qu’à l’époque, ces jeunes créateurs ont insufflé à ces collaborations leur ADN stylistique originel et qu’aujourd’hui – 40, 30 ou 20 ans après, chacune des pièces de la vente correspond à leur signature créative dans l’histoire de la mode. Malgré des budgets contraints, ils ont réussi à ne rien renier de leur style tout en fabricant en France. Ces archives constituent un abrégé de l’histoire de la mode des années 1980-2000″, souligne l’experte mode Pénélope Blanckaert, qui orchestrera la vente aux enchères.

Notons que les bénéfices de la vente seront reversés à Fashion Green Hub, une association qui oeuvre pour encourager la jeune création tout en s’engageant pour une mode plus durable, éthique, et locale.