Crédit photo : Jacquemus

A une petite heure de Paris, Simon Porte Jacquemus conviait hier, jeudi 16 juillet, une centaine de « happy few » à une escapade champêtre, à l’occasion de son défilé – le seul physique de la Fashion week à l’heure du Covid-19. Un show tout en délicatesse et en simplicité, placé sous le signe de l’Amour.

« C’est un moment de magie, nous n’aurions pas pu nous en passer, nous en avions tous besoin, la marque en premier » a déclaré le couturier à Vogue Paris. Et pour cause, on sait combien la crise sanitaire et économique a impacté et bousculé l’industrie de la mode. Nouvelles habitudes de consommation, défilés digitaux et Fashion Week repensées, les créateurs ont dû adapter leur mode de création à l’heure où les masques et le gel anti-bactérien ont remplacé les cartons d’invitation et autres goodies.

Célébrer l’amour

Et si Dior, Gucci et consorts ont fait le choix du digital, Simon Jacquemus a tenu malgré tout à offrir un show IRL (In Real Life, ndlr.) à ses invités, triés sur le volet. C’est donc au milieu des blés, à une heure de la capitale française que ces derniers ont pu admirer les créations délicates et poétiques du couturier. Bien évidemment, distanciation sociale et règles d’hygiène étaient de mise, avec une petite pochette signée contenant un flacon de gel hydroalcoolique, un masque en tissu et une petite bouteille d’eau. Les invités étaient par ailleurs distancés d’un mètre, sur leurs chaises en osier, placées dans les champs.

Les créations quant à elles, rendaient hommage à l’amour. Pensées pour être portées lors de célébration – mariage, baptême ou toute autre fête – elles faisaient la part belle au blanc, ivoire, beige. Des robes très épurées aux détails toujours sensuelles, des costumes à la coupe réfléchie, des teintes qui évoquaient la nature – terra-cotta, pêche, bleu pastel – le tout ponctué de clins d’oeil au confinement. Car le créateur et son équipe ont conçu cette collection « at home ». On retrouvait donc une pochette à assiette, des couverts brodés sur les costumes, comme des pampilles et même un soutien-gorge « coussin ». Des détails qui rappellent combien Jacquemus aime rien mieux que jouer avec la mode pour mieux se l’approprier. Au final, un défilé hommage à son équipe et une collection, comme toujours, lumineuse.

À LIRE AUSSI