Alessandro Michele, directeur de la création de la maison Gucci, a annoncé sur son compte Instagram son souhait d’adopter un nouveau rythme pour la présentation de ses futures collections. L’objectif ? Rompre avec le rythme effréné du calendrier de la mode, et proposer de nouveaux « chapitres irréguliers, joyeux, et libres ».

Après Saint Laurent et Valentino, entre autres, c’est au tour de la maison Gucci de ralentir la cadence en matière de défilés de prêt-à-porter. Le styliste italien Alessandro Michele l’a annoncé lui-même dans une longue publication postée sur son compte Instagram, prenant la forme d’un journal rédigé tout au long du confinement mis en place pour enrayer la pandémie de Covid-19.

« Retrouver une nouvelle cadence »

Amorcé le 29 mars, le texte a été complété tout au long du mois d’avril pour s’achever le 16 mai dernier. Le directeur de la création de la maison Gucci se lance dans une réflexion sur le monde actuel pour aboutir à l’annonce d’un changement de taille dans la présentation des collections de la marque de luxe italienne.

« Dans cette prise de conscience renouvelée, je ressens le besoin d’un temps différent, libéré des délais imposés par d’autres qui risquent d’humilier la créativité. (…) C’est pourquoi j’ai décidé de construire une nouvelle voie loin des délais que l’industrie a consolidés et, surtout, d’une performativité excessive qui n’a vraiment aujourd’hui aucune raison d’être », explique Alessandro Michele.

View this post on Instagram

*DIARIO*

A post shared by Alessandro Michele (@alessandro_michele) on

Le styliste italien conclut : « Je vais donc abandonner le rituel usé des saisonnalités et des shows pour retrouver une nouvelle cadence, plus proche de mon appel expressif. Nous nous réunirons seulement deux fois par an pour partager les chapitres d’une nouvelle histoire ».

Fin avril dernier, c’est la maison Saint Laurent qui annonçait son intention de ne plus présenter de collections dans le cadre des Fashion Weeks, tandis que Valentino et Giorgio Armani ont également fait part de leur souhait de suivre leur propre cadence pour la présentation de leurs prochaines collections.

À LIRE AUSSI