Dans son troisième roman, Tom Connan, jeune auteur fraichement diplômé nous plonge dans le Paris de 2018, c’est-à-dire le Paris des Gilets Jaunes, le Paris au bord de l’explosion, le Paris ravagé.

 « Car dans le monde de la liberté, on n’avait pas  le droit de d’aimer »

Nicolas , étudiant de gauche à Science Po, rêve d’une société idéale et de révolution mais n’est pas encore prêt à s’engager. Ce jeune homme touchant, plein de rêves, rencontre alors Harry, de cinq ans son cadet. Tout juste majeur, Harry est un activiste d’extrême droite qui entretient des relations étroites avec les « Gilets Jaunes », ce mouvement de grève né en France à la fin de 2018. De fait, la politique est un sujet sensible pour les deux jeunes hommes aux idées diamétralement opposées.

Pourtant dans ce Paris en feu, le sujet est inévitable, Nicolas met alors ses idéaux de côté. Très ouvert d’esprit, il écoute Harry, l’exaltation de ce dernier le charme. « Voilà un homme qui a de l’ambition pour son pays » pense Nicolas, subjugué par l’audace et l’envie d’un monde soit disant meilleur sans vraiment partager les idées d’Harry sur les questions d’immigration. Les deux jeunes hommes se voient de plus en plus souvent et de plus en plus longtemps, Nicolas préfère bientôt écouter Harry et débattre avec lui qu’aller à l’université. Son caractère radical fascine Nicolas qui se coupe peu à peu du monde qui tourne désormais  autour d’Harry. Celui-ci devient au fil du temps de plus extrême : dans ses idées, dans sa haine contre l’étranger et de ceux qui ne pensent pas comme lui. Cette radicalité passionne Nicolas autant qu’elle l’effraie, jusqu’où est capable d’aller Harry pour défendre ses idées ?

La politique et les idées radicales d’Harry viennent s’immiscer dans leur couple à la fois si fusionnel et pourtant si toxique. Ses idées démesurées  inquiètent Nicolas, qui s’intéresse encore davantage à celles-ci pour pouvoir mesurer l’extrémité d’Harry. Forcément, peu à peu, Nicolas tombe d’accord avec certaines idées d’Harry.

Nicolas est-il prêt à renoncer à ses idéaux, à mettre sa liberté de côté ? Va-t-il accepter cette fièvre destructrice pour pouvoir rester auprès d’Harry ?

De la radicalité d’Harry à la sensibilité de Nicolas, Radicale offre la vision de deux jeunes hommes complètement différents qui tentent dans cette génération oubliée de faire entendre leurs voix malgré les tensions et le populisme qui rongent la France. 

Radical de Tom Connan aux Éditions Albin Michel 

Texte par Marie Santer

À LIRE AUSSI