×

Maddalena Oliva : « Il est impossible de nier l’existence de réels talents au Grand-Duché »

Rendez-vous immuable – ou presque – à l’approche de la fête des Mères ou de Noël, le Marché des Créateurs du Mudam propose à chaque édition, une sélection pointue et éclairée de designers et créateurs locaux et internationaux. Cette année, Maddalena Oliva, fondatrice de Manalena Concept Store, en est la « guest curator ».

Elle revient pour nous sur cette expérience et sur les highlights de cet événement.

Comment vivez-vous cette expérience ?Je suis très touchée qu’Anna Loporcaro, à la tête du programme culturel du MUDAM, me le propose. Il y a encore quelques années, j’étais de l’autre côté du rideau lorsque j’ai participé au Marché des Créateurs avec la ligne de vêtements MANALENA que j’avais créée. C’est incroyable de regarder le chemin parcouru entre ces deux expériences ; cela est en accord avec l’évolution de mon projet personnel et constitue donc, pour moi, une reconnaissance de ses fondements. À ce titre je la remercie infiniment, ainsi que d’être la curatrice de cette édition de printemps du Marché des curateurs Mélanie Meyer, responsable de la MUDAM Boutique, aux côtés de laquelle j’ai travaillé pour cette édition de printemps.

Comment est née votre passion pour le design ?
Je suis italienne dans l’âme (rires) ! Je ne pense pas me tromper en disant que l’esthétique et les formes nouvelles font partie intégrante de la culture italienne: partie de l’histoire, de l’éducation, de l’actualité, de la vie de tous les jours (et pour rester purement prosaïque, je songe, lorsque je vous dis cela à ma cafetière Moka Bialetti !). La recherche constante de formes nouvelles et adaptées à leur fonction est une évidence pour nous.
Quelles ont été vos missions et responsabilités ? Comment avez-vous opéré votre sélection ?
Comme chaque année, cela a débuté par un appel à participation. Puis, Anna, Mélanie et moi avons étudié tous les portfolios reçus. Chacune s’est appuyée sur son savoir-faire, son expérience et sa sensibilité… et de cet amalgame de compétences a jailli une entente naturelle quant à la sélection. En ce qui me concerne, j’ai porté le même regard que lorsque je choisis des marques ou des produits pour ma boutique. J’aime me laisser simplement séduire par la pratique imaginative des artistes et créateurs, en encore davantage par leur récit, qui vient sublimer, la marque, le produit et leur image.
D’une manière générale, qu’est-ce qui vous séduit chez un créateur ou un label ?

Cela peut être une démarche créative singulière, sensible, dont la perspective inattendue me fait réfléchir et ne me laisse pas indifférente. Mon but est avant tout de partager la perspective émotionnelle d’un designer et faire découvrir sa pratique innovative aux visiteurs et de les faire interagir avec leur univers en expérimentant leurs produits jusque là méconnus.
Comment percevez-vous la création au Luxembourg ?
Dès lors que l’on regarde des réalisations comme celles de Christophe de la Fontaine, ou les poteries de Roxanne Flick, il est impossible nier à l’évidence de réels talents au Grand-Duché. En revanche, c’est regrettable que pour l’heure, ces talents soient encore trop méconnus de grand public, quand bien même ils sont reconnus par leurs pairs ! C’est pour cela qu’il est de notre devoir de les soutenir et de leur offrir davantage de visibilité. C’est ce qui m’a incité à participer à l’événement « Adopt a Designer », dans le cadre du Design City LX Festival, dont la finalité était de faire des oeuvres uniques au grand public, en les insérant dans la sélection de plusieurs boutiques de la Ville de Luxembourg.

Quels sont vos projets ?
Oh, j’en ai plein : un e-shop en finition, d’abord, mais surtout l’ouverture du premier Pop-Up MANALENA, en plein cœur du centre commercial Cloche d’Or mi-mai! Il a été pensé selon la même philosophie que le Concept-Store, Avenue de la Liberté, avec une ligne graphique résolument plus contemporaine. Par exemple, afin d’être en symbiose avec ce côté éphémère qui caractérise la notion de « pop-up », il a été aménagé avec des meubles en matériaux rececyables. Même si j’apprécie davantage l’atmosphère des commerces de ville, ce centre commercial témoigne, selon moi, d’une tendance innovative distincte en réponse à la période de mutation d’un marché de consommateurs toujours plus responsables, exigeants et informés.
Le mot de la fin, votre coup de coeur de l’édition Spring Shopping 2019 ?
Les univers enchanteurs et décalés de Amélie Patin, Élisa Uberti et Atelier Millimètre. Mais je ne vous en dis pas davantage : venez  vous en rendre compte vous-même en nous rendant visite ce week-end (sourire) !

Marché des Créateurs, Spring Shopping, les 27 et 28 avril de 10h à 18h au Mudam.

Informations sur www.mudam.lu

 

 

 

Agenda

Culture, bons plans,
business, night, resto, kids ?
Trouvez toutes vos soirées
dans notre agenda!

Rechercher
De À

Newsletter

Abonnez-vous & recevez les dernières actus!

Immobilier

Vous cherchez un appartement? Une maison? Un terrain? Rechercher


En collaboration avec athome.lu

Rejoignez-nous

+Cliquez pour charger plus d'articles

Inscrivez-vous à notre newsletter pour découvrir deux fois par semaine, des actus locales, des nouvelles tendances mode, des infos culture, business...