S’il est vrai que nous traversons une période très troublée et particulière, il faut reconnaître que celle-ci a également donné naissance à des très beaux gestes et initiatives, dont l’une a vu le jour tout près de nos frontières, à Metz : Covidon.

Bruno Sagnardon, Président de l’association de Coworking « Le Poulailler », à Bliiida, et développeur web, lit un tweet d’une personne sollicitant de l’aide pour apporter des produits de première nécessité à l’une de ses connaissances, isolée à Metz.

Une plateforme « 100% gratuite »

Très vite, la communauté fait preuve de solidarité et le problème est résolu. C’est alors que lui vient l’idée de créer une plateforme qui pourrait mettre en relation des personnes isolées qui ont besoin d’aide dans leur quotidien (courses, aide aux devoirs, récupérer un traitement à la pharmacie, sortir le chien, etc.) avec d’autres, capables de leur apporter le soutien nécessaire. Ainsi, avec l’aide de quatre autres coworkers du Poulailler, également touchés par cette histoire, il crée la plateforme Covidon, 100% gratuite.

Celle-ci repose uniquement sur un système de proposition d’aide géolocalisé : les personnes désireuses d’apporter leur aide à celles dans le besoin ‘postulent’ ainsi en ligne en précisant leurs compétences et leur zone géographique. Ils apparaissent ainsi ensuite sure une carte des volontaires, où sont mentionnés leurs compétences, afin que les personnes vulnérables puissent les contacter.

Le terrain d’action de Covidon s’étend bien sûr sur tout le département de la Moselle, mais également au Luxembourg et Belgique. A l’heure actuelle, quelque 1850 personnes – « avec une progression de 350 nouvelles annonces par jour depuis le début du pic », précise monsieur Sagnardon – se sont désignées comme volontaires.

Plus d’infos : www.covidon.fr