©gouvernement.lu

Le 17 février 2021, le Premier ministre, ministre d’État, Xavier Bettel, et la ministre à la Grande Région, Corinne Cahen, ont participé à une réunion de travail par vidéoconférence avec Jean Rottner, président de la Région Grand Est.

Tout d’abord, ils ont commencé la réunion en dressant un état des lieux de la situation régionale de la COVID-19. Ils ont notamment parlé de ce qui concerne l’apparition de nouvelles variantes du virus ainsi que la mise en place et l’avancement des campagnes de vaccination respectives.

La question des frontaliers durant la crise

Dans ce contexte, les participants ont également eu un échange sur la coopération transfrontalière durant ces derniers mois. Ils ont illustré une solidarité qui est chère aussi bien aux partenaires du Grand Est qu’au gouvernement luxembourgeois. Au niveau des flux transfrontaliers, des solutions pragmatiques ont toujours pu être trouvées. Les participants se sont réjouis de la bonne coordination de la situation aux frontières franco-luxembourgeoises en temps de crise. Il a été retenu de continuer cette bonne coopération et d’essayer de se concerter davantage aux questions des frontières dans les réunions de la Grande Région.

« Nous avons de bonnes relations avec nos amis français, qui sont aussi le fruit d’échanges réguliers et ouverts comme celui d’aujourd’hui. Ensemble, nous avons toujours su trouver des solutions pragmatiques à nos préoccupations communes et nous continuerons cette coopération proche dans les mois et années à venir », a commenté le Premier ministre.

Autres sujets abordés

Les participants ont également fait le point sur la digitalisation et les TIC. Il ont abordé le projet de la « Vallée européenne de l’intelligence artificielle ». Ce projet pourra servir de catalyseur pour le développement d’autres collaborations en matière d’intelligence artificielle, y inclus dans la Grande Région.

Finalement, Jean Rottner a présenté les grandes priorités pour la présidence française de la Grande Région. Il est à noter que « Esch 2022 », capitale européenne de la culture, se déroulera pendant cette présidence française. Plusieurs pistes de mise en valeur et de promotion commune ont ainsi été discutées.

À LIRE AUSSI