Toujours à l’avant-garde, Olivier Rousteing, directeur artistique de la maison Balmain, s’est associé à Barbie le temps d’une collection de prêt-à-porter et d’accessoires unisexes. Mais pour la poupée la plus célèbre de la planète, il s’agit également de faire ses premiers pas dans l’art digital avec plusieurs NFT à collectionner. 

Olivier Rousteing le dit lui-même : ce partenariat avec Barbie est « un rêve devenu réalité », entre régression et avant-gardisme. Il se traduit aujourd’hui par une collection de plusieurs dizaines de pièces de prêt-à-porter et d’accessoires mêlant les univers de l’icône de la pop culture et de Balmain. Le rose Barbie est bien évidemment la couleur dominante de cette capsule, apportant une touche encore plus fun à certains des motifs signature de la maison française, dont la marinière.

Mais le partenariat entre Balmain et Mattel Creations ne s’arrête pas à une collection physique. Barbie fait également sa toute première incursion dans l’univers des NFT. Trois avatars de la poupée, tous vêtus d’une pièce de la collection, feront l’objet d’une vente aux enchères en ligne organisée par mintNFT. Les collectionneurs pourront obtenir la propriété exclusive dudit avatar, ainsi qu’une version réelle à l’échelle de Barbie du look de la collection.

Les enchères débuteront le 11 janvier, tandis que la collection, pour l’essentiel unisexe, sera mise en vente dès le 13 janvier dans le monde entier.