×

COMPTE JOINT GARE AU PIEGE!

Vous l’AImEz Et Vous êtEs d’ACCord pour tout pArtAgEr. du réCIt dE VotrE quotIdIEN Au burEAu jusqu’à VotrE ComptE EN bANquE, Vous AVEz déCIdé dE NE rIEN CAChEr à VotrE moItIé. rEstE qu’EN mAtIèrE d’ArgENt quElquEs pEtIts sECrEts pEuVENt pArFoIs s’AVérEr béNéFIquEs.

Lorsque vous avez décidé de vous installer ensemble, le compte joint s’est imposé à vous comme une évidence. Pratique, il permet de mutualiser les dépenses. Chacun y dépose tout ou partie de ses revenus et chacun peut ensuite y puiser afin de subvenir aux besoins du couple. Si les frais courants tels que le loyer, les charges d’eau, d’électricité ou encore l’alimentation semblent relever du compte joint pour d’autres achats, il est beaucoup plus difficile de discerner ce qui relève de l’achat en commun et ce qui appartient au domaine personnel.

Un outil pratique lorsque tout va bien…

Lorsque vous ouvrez un compte joint, ayez bien à l’esprit que votre cher et tendre aura accès à l’intégralité de vos relevés de compte. Difficile dans ces conditions de laisser place aux surprises et à l’imprévu, surtout lorsque l’on ne possède pas d’autre compte en banque. C’est le cas de Marie qui, pour ses trente ans, a reçu en cadeau de son époux un sac à main: «en fait, ce n’était pas du tout celui que je voulais, mais je n’ai pas osé lui avouer! Et comme j’avais très envie de me faire un beau cadeau, j’ai craqué le lendemain pour le sac à main de mes rêves. Mon mari l’a découvert en regardant nos relevés de compte, et il n’a pas du tout apprécié», confie-t-elle. Des anecdotes comme celle-ci, il en existe des centaines. Généralement, les conséquences sont moindres, car les couples se pardonnent souvent ces petits écarts et s’en amusent même parfois.

…mais qui peut vite devenir un véritable cauchemar

En revanche, lorsque l’argent vient à manquer ou que des difficultés s’installent dans le couple, la situation peut très rapidement tourner au vinaigre. Notez que pour un même compte, vous pouvez demander deux cartes bleues. Dans ce cas, chacun des titulaires peut utiliser le compte en banque comme il le souhaite et effectuer des retraits, des virements et faire opposition. Imaginez que vous soyez en procédure de séparation. Votre conjoint peut alors se servir allégrement sur votre compte, sans que vous n’ayez aucun recours possible.

Pis, le compte commun tient les deux dépositaires pour «solidairement responsables». En clair, lorsque l’un des deux accumule des dettes, l’autre doit mettre la main à la poche pour l’aider à rembourser. Si votre conjoint dépense beaucoup plus que vous, vous ne pourrez en aucun cas vous désolidariser de ses créances.

Si les couples font bloc face aux difficultés financières lorsqu’ils sont unis, c’est souvent beaucoup moins vrai lorsqu’ils commencent à se déchirer. Dans ce cas, impossible de se soustraire aux dettes de son conjoint et la banque est en droit de vous poursuivre.

Le vieil adage des boursicoteurs s’applique aux comptes joints: «ne jamais mettre tous ses œufs dans le même panier!» Alors si vous optez pour le compte commun, le plus sage est sans doute de conserver un compte en banque personnel, avec une grosse partie de vos économies. On ne sait jamais.

Chloé Consigny

Agenda

Culture, bons plans,
business, night, resto, kids ?
Trouvez toutes vos soirées
dans notre agenda!

Rechercher
De À

Newsletter

Abonnez-vous & recevez les dernières actus!

Immobilier

Vous cherchez un appartement? Une maison? Un terrain? Rechercher


En collaboration avec athome.lu

Rejoignez-nous

+Cliquez pour charger plus d'articles

Inscrivez-vous à notre newsletter pour découvrir deux fois par semaine, des actus locales, des nouvelles tendances mode, des infos culture, business...