À l’occasion de la 18e Semaine européenne des régions et des villes, la Commission européenne a publié un rapport sur la qualité de vie dans les villes européennes. Les résultats de 58 100 entretiens menés dans 83 villes montrent que 9 personnes sur 10 étaient satisfaites de vivre dans leur ville en 2019.

La commissaire chargée de la cohésion et des réformes, Elisa Ferreira, a déclaré « Les villes abritent environ 40 % de la population de l’Union européenne. Elles sont aux premières loges de certains des défis les plus importants auxquels l’Europe est confrontée. Les infections à coronavirus, par exemple, sont d’abord arrivées dans les villes les plus grandes et les plus connectées d’Europe, comme Milan et Madrid, avant de se propager dans les centres plus petits et les régions plus rurales. Il est donc extrêmement important que nous soyons conscients des besoins des personnes vivant dans les villes et que nous les laissions guider nos décisions politiques« .

Dans la plupart des villes d’Europe de l’Est, l’enquête a révélé que la majorité d’entre elles pensent que la qualité de vie s’est améliorée au cours des cinq dernières années. En outre, les habitants des grandes villes ont tendance à utiliser moins la voiture et plus les transports publics. En termes d’inclusion sociale, les villes sont plus accueillantes que le pays dans son ensemble, tant pour les immigrants que pour la communauté LGBTI.

Luxembourg-Ville, la ville idéale ?

94,2% perçoivent la ville de Luxembourg comme un bon endroit pour vivre en général, tandis que 95% des résidents sont satisfaits de vivre en ville. En moyenne, 91 % des gens pensent que leur ville est un bon endroit pour vivre, Zurich obtenant le score le plus élevé (100 %), Istanbul le plus bas (54 %).

Avec 98 %, la capitale se classe au deuxième rang des villes considérées comme un bon endroit où vivre pour les gays et les lesbiennes, derrière Glasgow avec 99 %. La ville est également considérée comme un bon endroit où vivre pour les personnes âgées (94 %). 90 % des habitants de la ville de Luxembourg sont satisfaits des espaces publics (c’est-à-dire les marchés, les places et les zones piétonnes) et la ville obtient le score le plus élevé avec 94 % des habitants satisfaits de la propreté de la ville. La satisfaction à l’égard des équipements culturels est stable et élevée au Luxembourg (91 %).

Dans la plupart des capitales, il est difficile de trouver un bon logement à un prix raisonnable. Seuls 12 % des habitants des villes luxembourgeoises estiment qu’il est facile de trouver un bon logement à un prix raisonnable, ce qui place le Luxembourg parmi les 10 villes ayant obtenu les scores les plus faibles, derrière des villes comme Genève, Munich et Hambourg.

À LIRE AUSSI