« Cycle rallongé », les élèves en seconde année restent les plus touchés. Des résultats stables pour les plus jeunes et en baisse dans l’enseignement secondaire.

A Luxembourg, ce sont 1.664 élèves sur 43.943 inscrits qui ne passeront pas au cycle suivant. Selon les derniers chiffres communiqués à L’essentiel par le ministère de l’Education nationale, ils n’auraient pas acquis tout au long de l’année les compétences requises. Le pourcentage est stable depuis deux ans et concerne 4% des élèves âgés jusqu’à 11 ans. Aussi, ces statistiques confirment la tendance 2015 et 2016. Près de la moitié des personnes concernées – soit 739 – sont issus du second cycle.

Rallongement de cycle

Il ne s’agit pas redoublement indique le porte-parole du ministère. Selon ses mots, il est question d’un « rallongement de cycle ». Les quatre premiers cycles dureront trois ans au lieu de deux. Plus positif dans l’enseignement secondaire, 2.401 élèves sur 22.045 inscrits on calé dans leur cursus cette année. 10,9%, c’est inférieur aux résultats des années précédentes. Qui plus est, le redoublement volontaire n’est pas exclu des statistiques. « En classe de 9ème, décisive pour la suite, beaucoup préfèrent redoubler pour obtenir de meilleurs résultats et être orientés vers la formation qu’ils convoitent », rapporte le ministère. Une décision aussi sage que celle des autres élèves à qui le parcours ne convenaient pas. Si 1.358 jeunes recommenceront la même année, dans le classique ou dans le technique, certains ont pris la décision de se réorienter.

 

Sabrina Pontes