×

Nicolas Degennes : « Je suis obsédé par la matière »

Ce qu’on aime chez Nicolas Degennes, directeur artistique make-up et couleurs de GivenchyLe MaKeup ? Sa vision grandiose et éminemment féminine de la beauté et son approche ludique et expérimentale du make-up. Il s’est confié à nous au sujet des tendances de la saison…

D’où est venue l’envie de travailler le noir et de le décliner sur l’ensemble du visage ?

De plusieurs choses. Le noir est certes une signature Givenchy Le MakeUp, mais surtout celle de la maison de Hubert de Givenchy. C’est un retour aux origines, en quelque sort. Ensuite, c’est une silhouette, un trait de dessin, Audrey Hepburn, une ligne qui nous amène à lire une silhouette, à la comprendre et à la rêver. Voilà pourquoi le noir est une non-couleur qui se décline en couleur. Vous me suivez (rires) ? J’ai voulu jouer l’autre noir, car à travers lui toute une palette chromatique se décline, et l’on peut s’amuser comme des petits fous avec ! J’avais juste envie de faire de petits clins d’œil.

Qu’apporte-t-il en plus ?

Une transformation dans la couleur, un geste, une façon de regarder son produit, de le rêver autrement et de se regarder autrement ?

Quel est le produit que vous préférez dans votre collection automne-hiver ?

J’adore le Gloss Révélateur et le Blush Révélateur ! Attention à ne porter que sur peau nue, car la réaction de la couleur s’effectue seulement au contact de la peau, en fonction du pH de celle-ci. Il est joli de le travailler, de façon à le poser directement sur peau pour la journée. On peut également le détourner, en l’utilisant juste avant d’aller se coucher : il se métamorphose en une non-texture, et le matin on se réveille avec ce petit côté coloré et frais, que j’adore chez une femme ! Il ne reste qu’à déposer un soupçon de fond de teint sur la partie médiane, puis éventuellement repoudrer légèrement, avec une petite pointe de blush en surface.

La matière est-elle toujours une obsession lorsque vous créez un nouveau produit ?

La matière n’est qu’obsession, et d’ailleurs je suis obsédé par elle, sous toutes ses formes ! Ça va dans tous les sens, tous les mots. Et tous les mots sont jouables. C’est la matière qui m’amène vers la couleur, et non le contraire. Elle est moderne et incarne la philosophie même de notre travail et de notre recherche. Plus on va la travailler, plus on arrivera à apporter aux femmes de la légitimité dans la transparence.

Comment parvenez-vous à anticiper les tendances ? Et d’ailleurs comment naissent-elles ?

Elles naissent à partir d’énergies, de voyages, de rencontres, de questions, on n’arrête jamais de penser ni de vouloir évoluer. Les tendances jaillissent aussi d’émotions : il faut savoir s’écouter, mais aussi oublier pour mieux rebondir. Quand on a terminé une collection, il faut s’en détacher immédiatement, car elle ne nous appartient plus. Apprendre à ne pas s’accaparer les choses, juste les travailler et les donner avec beaucoup de générosité. Je crois que les tendances sont généreuses !

Quelle sera la plus forte tendance de la saison ?

Rouge, noir, passionnément rouge et passionnément dessiné.

Le geste à adopter au quotidien, le petit truc pour faire la différence ?

Aimez-vous ! Regardez-vous différemment, ne vous jugez pas, c’est de vous que vient la différence. Évidemment, un peu plus de mascara, un peu plus de rouge, un contour un peu noirci peut apporter des nuances. Vous êtes comme une racine, et en étant la racine vous nourrissez vos propres choix.

Comment twister du make-up de jour au maquillage soirée sans repasser par la salle de bain ?

Intensifiez légèrement les choses. Ajoutez une pointe de brillance supplémentaire. Vous allez voir, tout est extrêmement facile à réaliser.

Le faux pas à éviter ?

Trop c’est trop ! Quand vous avez envie d’un maquillage fort sur les lèvres par exemple ou sur les joues, évitez de trop remonter les couleurs. Essayez d’être équilibrées dans vos lignes, je ne parle pas de la façon dont on applique les couleurs, car on peut en mettre partout. C’est à travers des lignes équilibrées que la lecture sera juste. C’est-à-dire une ligne de sourcils, d’œil,de bouche bien dessinées, adouciront les contours. Le dessin c’est adoucir ses contours !

Faut-il vraiment suivre les tendances ?

Vous êtes les tendances ! Il faut que ça rentre dans l’esprit de chacune des femmes. Selon les jours, vous aurez cette propension à la tristesse, à l’amour, ou encore au partage. Puis, un autre jour vous aurez une inclinaison un peu plus douce, ou bien vous aurez envie de cette force. Rien n’est possible sans vous !

Quelle définition donneriez-vous de la beauté ?

Aimez-vous passionnément. Aimez les autres passionnément. Soyez aussi belle à l’intérieur qu’à l’extérieur ! Le tout est un partage, la vie est courte, mais tellement formidable !

 

Agenda

Culture, bons plans,
business, night, resto, kids ?
Trouvez toutes vos soirées
dans notre agenda!

Rechercher
De À

Newsletter

Abonnez-vous & recevez les dernières actus!

Immobilier

Vous cherchez un appartement? Une maison? Un terrain? Rechercher


En collaboration avec athome.lu

Rejoignez-nous

+Cliquez pour charger plus d'articles

Inscrivez-vous à notre newsletter pour découvrir deux fois par semaine, des actus locales, des nouvelles tendances mode, des infos culture, business...