×

Ovaires polykystiques : une étude fait le lien avec un risque accru de « maladie du foie gras »

Les femmes qui présentent un syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) ont deux fois plus de risque de développer une stéatose hépatique non alcoolique, dite « maladie du foie gras », que les autres femmes, indique une étude britannique publiée dans la revue médicale Plos Médecine.

Agenda

Culture, bons plans,
business, night, resto, kids ?
Trouvez toutes vos soirées
dans notre agenda!

Rechercher
De À

Newsletter

Abonnez-vous & recevez les dernières actus!

Immobilier

Vous cherchez un appartement? Une maison? Un terrain? Rechercher


En collaboration avec athome.lu

Rejoignez-nous

+Cliquez pour charger plus d'articles

Inscrivez-vous à notre newsletter pour découvrir deux fois par semaine, des actus locales, des nouvelles tendances mode, des infos culture, business...