×

Christian Louboutin lève le voile sur ses parfums

Résolument, c’est le désir qui inspire le créateur Christian Louboutin. C’est lui qui lui insuffle la veine créatrice des ses souliers, objets de toutes les convoitises, qui l’a poussé à se lancer dans le monde de la beauté avec le produit de maquillage le plus sensuel et le plus emblématique de la passion: le rouge à lèvres. Ne manquait qu’une fragrance à son arc. C’est désormais chose faite, et le créateur a été terriblement inspiré, car ce sont trois parfums qui viennent de voir le jour.

«J’ai songé à une femme et à ses désirs. J’ai imaginé ces parfums pour qu’ils exaltent une facette de sa personnalité, ou même, pour qu’ils révèlent quelque chose qu’on ignore d’elle, et qu’elle-même découvre peut-être. Tous racontent une histoire, et dévoilent un secret.»

Si chacune revendique une personnalité unique, c’est dans une vision commune qu’ont été pensées les trois fragrances, comme il l’explique lui-même: «j’ai cherché à créer un parfum comme on appréhende une note de piano. D’abord le ping, la première note du parfum comme la frappe de la touche sur la corde d’un piano, suivie d’une longue résonance, écho de la note qui se prolonge. Il y a le moment présent, puis le sillage, un long écho que j’imagine comme la mémoire d’une femme, la trace qu’elle laisse derrière elle.»

De telles créations nécessitaient une égérie aussi sensuelle et brûlante. C’est la très racée et sublime Élisa Sednaoui qui s’est imposée d’elle-même au créateur. À la fois italienne, française et égyptienne, sa beauté, sa langue et son esprit incarnent toutes ces cultures.

À la fois tactiles et hypnotiques, les flacons de parfum Christian Louboutin sont de véritables objets d’art. Le verre se courbe et se cambre pour capter la lumière, se joue des transparences et sublime les couleurs vibrantes associées à chaque fragrance.

Trois signatures olfactives

Bikini Questa Sera infuse l’odeur d’une nuit captivante. Dans l’air frais de minuit, les notes de tête – jasmin et tubéreuse – scintillent au clair de lune et miroitent sur la peau.

Tornade Blonde, pas une couleur, une odeur… ou plutôt un état d’esprit ! Le parfum de l’amour et de l’aventure, une sublime rose rouge alanguie sur un lit de violettes tendres et de cassis.

Trouble in Heaven attise le feu. C’est une seconde peau cousue d’iris, de patchouli et d’absolu de tonka sur laquelle résonne la chaleur de l’ambre oriental.

Les trois fragrances seront disponibles à la boutique de Luxembourg.

Christian Louboutin, 25A rue Philippe II, Luxembourg-ville.

 

 

 

 

Agenda

Culture, bons plans,
business, night, resto, kids ?
Trouvez toutes vos soirées
dans notre agenda!

Rechercher
De À

Newsletter

Abonnez-vous & recevez les dernières actus!

Immobilier

Vous cherchez un appartement? Une maison? Un terrain? Rechercher


En collaboration avec athome.lu

Rejoignez-nous

+Cliquez pour charger plus d'articles

Inscrivez-vous à notre newsletter pour découvrir deux fois par semaine, des actus locales, des nouvelles tendances mode, des infos culture, business...