×

Aerin Lauder : « Hibiscus Palm est né de l’envie d’évasion dans une île paradisiaque »

« J’ai reçu le nez en héritage » pourrait avouer sans rougir Aerin Lauder. De sa grand-mère, fondatrice de la marque éponyme, Aerin a certes hérité un bien joli patrimoine. Mais surtout un talent et une passion pour son travail. Alors qu’elle endossait déjà la fonction de directrice de la maison familiale, Aerin a fondé il y a cinq ans sa propre marque de parfum : Aerin.

A l’occasion de la sortie de sa dernière création, Hibiscus Palm, elle s’est confiée.

Si comme nous, vous êtes en mal de soleil, cette fragrance risque fort de vous chatouiller les narines et d’affoler vos sens. Avec ce parfum, la business woman a d’abord souhaité immortaliser ses souvenirs olfactifs de vacances. C’est d’ailleurs dans la très huppée et solaire station balnéaire mexicaine Tulum qu’Aerin a choisi de dévoiler Hibiscus Palm au monde, en février dernier. Dans un flacon minimaliste surmonté d’un cabochon corail – emblématique de l’élégance à l’américaine – se niche un jus estival et solaire, qui font se rencontrer le gingembre, la noix de coco, la fleur de tiaré et l’hibiscus.

Qu’est-ce qui vous a inspiré pour créer Hibiscus Palm ?

Hibiscus Palm est né de l’envie d’évasion dans une île paradisiaque. Vous savez, un de ces endroits idylliques, parfaits pour y passer sa lune de miel. J’avoue être toujours complètement exaltée par les destinations tropicales. Le soleil brûlant, les plages luxuriantes, la flore sauvage. Ces heures chaudes passées à se détendre au soleil en famille ou avec ses amis stimulent incroyablement ma créativité. Ces escapades exceptionnelles et les souvenirs de ces destinations luxueuses et exotiques ont inspiré ce merveilleux parfum.

Quel type de femme aviez-vous en tête lors de sa création ?

Hibiscus Palm est un parfum réellement fascinant. En le créant, j’ai songé à une femme qui aime s’évader sur une plage paradisiaque aussi souvent qu’elle le peut et qui cherche une odeur qui lui rappellerait ses escapades au bout du monde. Je trouve, d’ailleurs, que ce parfum est parfait pour un voyage de noces !

Pouvez-vous nous donner quelques détails sur le processus de création d’Hibiscus Palm ?

Pour ma cinquième fragrance, j’ai choisi de travailler avec le nez Harry Fremont, qui a le don inné de retranscrire la moindre évocation tropicale dans des signatures olfactives contemporaines. Ainsi chacune des notes d’Hibiscus Palm évoque une senteur emblématique de ces paradis tropicaux : les arômes intenses des fleurs exotiques, la fraîcheur des feuilles de palmier. Des senteurs que l’on ne retrouve nulle part ailleurs dans le monde !

Que vous évoque Hibiscus Palm ?

Il me transporte immédiatement au soleil. Quand il fait froid et gris à New York, je ne rêve que d’une chose : la plage, la chaleur et des fleurs tropicales. Cela me redonne immédiatement le sourire. Hibiscus Palm provoque le même effet !

Qu’emportez-vous dans votre valise lorsque vous vous envolez pour le soleil ?

Un écran total, un chapeau, un kaftan, un sac en bambou, un livre. Et Hibiscus Palm, évidemment (sourire) !

Agenda

Culture, bons plans,
business, night, resto, kids ?
Trouvez toutes vos soirées
dans notre agenda!

Rechercher
De À

Newsletter

Abonnez-vous & recevez les dernières actus!

Immobilier

Vous cherchez un appartement? Une maison? Un terrain? Rechercher


En collaboration avec athome.lu

Rejoignez-nous

+Cliquez pour charger plus d'articles

Inscrivez-vous à notre newsletter pour découvrir deux fois par semaine, des actus locales, des nouvelles tendances mode, des infos culture, business...