×

Les Golden Globes 2018, la cérémonie post-Weinstein

Cette année, le rendez-vous des stars d’Hollywood et des cinéphiles s’est déroulé sous le signe de la lutte contre le harcèlement sexuel. Pour cause, l’épicentre de l’affaire Weinstein n’est autre que le milieu du cinéma de la cité des anges. La 75e édition, présentée à Los Angeles dans la nuit du 7 au 8 janvier montre une nécessité de changement. 

Le dress code était la couleur noir. Cette action symbolique a été réalisée afin de dénoncer les violences commises aux femmes, beaucoup de personnalités ont également abordé un pin’s Time’s up, en référence du mouvement anti-harcèlement lancé par des stars hollywoodiennes. Sur le tapis rouge, beaucoup d’actrices parlent du problème frontalement. « Ce problème est systématique (…) Et au final on ne fait que l’évoquer, on en effleure simplement la surface » déclare l’actrice Emma Watson.

« Bonsoir Mesdames … et aussi aux quelques Monsieur restants » Seth Meyers, maître de cérémonie des Golden Globes 2018 a su ironiser la situation sans maladresse. L’animateur du très populaire Late Night with Seth Meyers, s’est également attaqué au producteur Harvey Weinstein et aux autres personnalités, accusées d’harcèlement sexuel : « Pour les hommes en nomination ce soir, c’est la première fois depuis trois mois qu’il ne sera pas terrifiant d’entendre votre nom lu à voix haute » . Le présentateur a profité pour rappelé que nous étions en 2018 et que « la marijuana est enfin permise et que le harcèlement sexuel ne l’est plus! »

Le discours électrisant d’Oprah Winfrey

L’ensemble de la carrière de l’animatrice et femme d’affaire américaine a été récompensé par le prix Cecil B. DeMille lors de la cérémonie, avant de prononcer un discours épique qui a laissé la salle du Bervely Hilton Hotel en larmes. « Pendant trop longtemps, les femmes n’ont pas été écoutées ou crues. Je veux que ce soir, toutes les filles qui regardent, sachent qu’un nouveau jour se lève » . Tout en rappelant que ce n’est pas un problème exclusif au show business : « c’est un problème qui transcende n’importe quelle culture, pays, race, religion, politique et lieu de travail. » Oprah Winfrey a également rendu hommage à la campagne anti-harcèlement « MeToo » qui incite les victimes à parler et aux hommes et femmes qui se battent « pour que personne n’ait à dire me too de nouveau ».

Léa Di Michele

 

Agenda

Culture, bons plans,
business, night, resto, kids ?
Trouvez toutes vos soirées
dans notre agenda!

Rechercher
De À

Newsletter

Abonnez-vous & recevez les dernières actus!

Immobilier

Vous cherchez un appartement? Une maison? Un terrain? Rechercher


En collaboration avec athome.lu

Rejoignez-nous

+Cliquez pour charger plus d'articles

Inscrivez-vous à notre newsletter pour découvrir deux fois par semaine, des actus locales, des nouvelles tendances mode, des infos culture, business...