×

L’anecdote derrière la victoire de France Gall à l’Eurovision de 1965

Le 20 mars 1965, la chanteuse au carré blond remporte le célèbre concours de l’Eurovision à Naples où elle représente le Luxembourg. Un véritable triomphe pour le Grand-Duché, puisqu’elle a lui a permis de décrocher un deuxième sacre (sur cinq au total). Grâce à « Poupée de cire, poupée de son », écrite par Serge Gainsbourg, la jeune française s’est faite connaître du monde entier.

C’est une histoire connue de tous, mais sur plateau de C’est votre vie présenté par Stéphane Bern sur France 2 en 2015, l’interprète de « Résiste » nous révèle une anecdote méconnue à propos de cet épisode.

Ce soir-là, après sa victoire, elle demande à ce que quelqu’un appelle son petit ami de l’époque. « Je te quitte », France Gall entend ces mots juste avant de remonter sur scène pour chanter la chanson. Ce garçon était Claude François. « On me pousse sur scène et on voit que j’ai plein de larmes mais ça n’a rien à voir avec le fait que j’ai gagné » poursuit la chanteuse.  Attendue à Rome le lendemain pour une conférence de presse, elle ne s’y rendra jamais. La jeune fille « très amoureuse » décide de retourner à Paris et ainsi se rendre au domicile de la star des yé-yés. Agacé par sa victoire, il refuse de lui ouvrir la porte. La petite France, Isabelle, de son vrai nom, décide de persister et d’attendre dans le couloir. Le chanteur finira par craquer et de l’accueillir.

Les deux stars se réconcilieront et poursuivront leur histoire d’amour jusqu’en 1967.

Léa Di Michele

 

Agenda

Culture, bons plans,
business, night, resto, kids ?
Trouvez toutes vos soirées
dans notre agenda!

Rechercher
De À

Newsletter

Abonnez-vous & recevez les dernières actus!

Immobilier

Vous cherchez un appartement? Une maison? Un terrain? Rechercher


En collaboration avec athome.lu

Rejoignez-nous

+Cliquez pour charger plus d'articles

Inscrivez-vous à notre newsletter pour découvrir deux fois par semaine, des actus locales, des nouvelles tendances mode, des infos culture, business...