Facebook
Twitter
YouTube
Flux rss
Newsletter

PRECAUTIONS A PRENDRE... TATOUAGE & PIERCING

Précautions à prendre... Tatouage & piercing - SantéLes tatouages et les piercings sont toujours plus à la mode. Esthétiques s'il en est, ils peuvent parfois être sujets à des complications telles qu'infection et allergie. Pour s'en prémunir, voici quelques conseils.

Le facteur risque est inhérent à tout être vivant. Chacun de nos actes connaît son lot de risque pour notre santé ou notre intégrité physique. Aussi, se faire faire un tatouage ou se faire percer ne déroge pas à cette règle. Il n'en reste pas moins que les risques se réduisent très nettement dès l'instant où vous faites appel à un tatoueur et/ou perceur professionnel. C'est un gage de qualité et de sécurité. Au Luxembourg une bonne dizaine de studios ont pignon sur rue et offrent les garanties nécessaires. Surtout, ne vous laissez pas tenter par un tatouage ou un piercing fait à la sauvette, dans la cave d'une amie ou encore dans une quelconque foire. Ne soyez pas pingre et rendez-vous chez un professionnel! Mais avant cela il y a tout de même quelques précautions à prendre. Posez-vous pour cela certaines questions.

Puis-je me faire tatouer et/ou percer sans danger?

Oui, bien évidemment. Malheureusement, c'est comme dans beaucoup de domaines: face au tatouage et au piercing, nous ne sommes pas égaux. Certains connaissent même des contre-indications qui ne leur permettent pas de profiter de cette mode. Citons ainsi:
- les personnes connaissant des mala-dies au niveau sanguin (atteintes dues à l'hépatite B ou C, au sida ou à l'hémophilie),
- les personnes allergiques à certains métaux (pour les piercings) ou certaines encres (pour les tatouages). Évidemment, nous ne sommes pas systématiquement au courant d'une allergie éventuelle... ni des produits utilisés par les professionnels. A noter que certains professionnels, ici au Luxembourg, prennent soin d'utiliser des produits très peu allergènes rendant ainsi les risques d'allergies plus rares.

Quel salon choisir?

Vous trouverez les adresses des différents salons dans les pages jaunes. Ensuite, rien ne vous empêche de faire le tour de ces professionnels et de demander à jeter un coup d'œil sur les lieux afin de vérifier par vous-même de leur état sanitaire. L'hygiène est prépondérante et vous pouvez être sûr qu'un professionnel a tout intérêt à être intransigeant à ce niveau. Son image de marque en dépend.
Pensez également à lui poser des ques-tions sur le matériel et les produits qu'il emploie. Aiguille à usage unique dans un emballage stérile, pinces et buses stériles, gants de chirurgie sont autant de matériel que le tatoueur/perceur se doit d'utiliser pour chacun de ses clients.

Dois-je prendre d'autres précautions?

Si vous avez l'intention de partir en vacances à la plage et profiter du soleil, préférez dans ces cas ajourner votre rendez-vous chez un tatoueur. En effet, les tatouages sont des atteintes à votre peau qui exigent une parfaite cicatrisation. Ainsi, pour exposer son œuvre corporelle au soleil, il faut s'armer d'un minimum de patience, soit au moins un mois, voire deux afin que la cicatrisation soit parfaite et qu'il n'y ait plus de risques à ce niveau.

Et une fois le piercing ou le tatouage réalisé?

Il faut respecter scrupuleusement les consignes que vous donnera le professionnel en la matière. Andy Nevil, tatoueur à Diekirch rajoute ainsi: "80% des cas de problèmes suite à un tatouage ou à un piercing sont dus à un manque de soin de la part des clients". Pensez donc à respecter les règles qu'il vous aura donné et qui peuvent être grosso modo:
- Conservez le pansement suivant les recommandations du tatoueur (environ trois heures en règle générale).
- Renouvelez régulièrement le pansement durant la première semaine afin de bien hydrater la peau.
- Pensez à nettoyer la peau tatouée avec un savon ou tout du moins un produit antiseptique non agressif (pas d'alcool par exemple) et rincez abondamment à l'eau claire.
- Nettoyez la peau percée en respectant scrupuleusement les recommandations du professionnel tant au niveau de la méthode que de la fréquence.
- Evitez tout frottement au niveau du piercing (pas de ceinture pour les piercings du nombril). Par contre, pour les piercings du mamelon, il est plus que conseillé de mettre un soutien-gorge.
- Pensez à faire des bains de bouche deux fois par jour pendant une huitaine de jours dans le cas de piercing de la langue ou de la lèvre et évitez les nourritures trop épicées.
- Ne grattez pas la peau qui se forme éventuellement sur le tatouage, elle se retirera d'elle-même.
- Evitez de prendre des bains pendant deux mois ni de saunas et piscines pendant un mois.

La cicatrisation

Ces règles sont d'autant plus importantes à respecter que la cicatrisation n'est pas complète. Même s'il n'y a pas de règle concernant le temps de cicatrisation, on peut tout de même tirer quel-ques durées approximatives qui sont différentes d'une personne à l'autre. Pour un tatouage par exemple il faut compter environ deux semaines avant cicatrisation.
Quant au piercing, tout dépend de son emplacement (voir encadré).

Les risques et cas extrêmes

En respectant toutes les règles citées plus haut, les risques que vous pourriez encourir en cas de tatouage ou de piercing s'avèrent, en définitive, minimes. Par contre si vous choisissez tout de même de vous faire charcuter par un amateur n'ayant pas le matériel stérile adéquat, il faut bien vous rendre compte que les risques seront plus importants et, en ces termes, voilà ce qui peut vous pendre au nez:
- des infections telles l'endocardite (infection de l'endocarde, membrane du cœur), l'ostéomyélite (atteinte des os et des articulations par un germe), la septicémie (empoisonnement du sang par des bactéries) ou la transmission de l'hépatite C (maladie du foie).
- Des allergies et plus spécialement au nickel (pouvant provo-quer des rhinites allergiques) et au henné. On constate également des eczémas (maladie inflammatoire de la peau) ou des urticaires (éruptions cutanées provoquant des démangeaisons).
- Mais également des prurits (démangeaisons), des nécroses (mort des cellules constituant un tissu) ou des cicatrices chéloïdes (cicatrice imposante et disgracieuse).

Le tatouage et le piercing, éléments à vocation esthétique, n'en restent pas moins une atteinte au corps. Il faut donc savoir prendre toutes les précautions d'usage afin que cette pratique n'occasionne pas de dommages collatéraux. A noter qu'à côté de la tendance tatouage et piercing commencent à poindre le branding, la scarification ou l'implant. Sachez que ces techniques, bien plus mutilantes pour le corps, ne sont pas pratiquées officiellement au Luxembourg. Extrêmes, elles sont également plus dangereuses pour votre santé. Réfléchissez donc à deux fois avant de vous laisser tenter...

Cicatrisation d'un piercing

Suivant son emplacement la cicatrisation diffère :
- L'arcade sourcilière et les lèvres de 6 à 8 semaines,
- La langue de 4 à 6 semaines,
- Le lobe de 6 à 9 semaines,
- Le nez de 7 à 9 semaines,
- Le mamelon de 3 à 6 mois,
- Le nombril et les zones cartilagineuses de 6 à 9 mois.

Les études sur la peau avancent

La recherche sur les cellules souches avance à grands pas. En dénote, le travail mené par l'institut I-STEM, publié dans la prestigieuse revue "The Lancet". L'équipe dirigée par Marc Peschanski a réussi, en effet, à recréer l'ensemble d'un épiderme à partir de cellules souches embryonnaires humaines. L'objectif étant de proposer, un jour, cette ressource illimitée de cellules comme alternative thérapeutique, notamment aux grands brûlés et aux patients atteints de maladies génétiques affectant la peau.

Jean-Marc Streit

Commentez!

Code de sécurité
Rafraîchir

Facebook
Twitter
Flux rss
Newsletter
YouTube
Disclaimer CIM