Facebook
Twitter
YouTube
Flux rss
Newsletter

MANNEQUIN AU LUXEMBOURG C'EST POSSIBLE

DEvENIR mANNEQUIN AU LUxEmboURg EsT UNE RéALITé PoUR AUTANT QUE L’oN s’EN DoNNE LEs moyENs. mAIs ATTENTIoN, bIEN soUvENT IL NE s’AgIT QUE D’UNE AcTIvITé D’APPoINT.

Rentrons dans le vif du sujet. Peut-on, aujourd’hui, devenir mannequin au Luxembourg?

Oui, et plusieurs femmes et hommes mettent du beurre dans les épinards en gagnant quelques deniers derrière les objectifs de photographes locaux talentueux.

Un petit rappel s’impose donc: quels sont les critères pour devenir mannequin?

Physiquement, les femmes doivent faire entre 1m72 et 1m85 pour un poids compris entre 40 et 55 kilos (entre 1m80 et 1m90 sous la toise pour les hommes pour un poids compris entre 60 et 75 kilos). Les mannequins doivent également se prévaloir d’une silhouette et d'un visage harmonieux. Ces contraintes physiques sont exigées pour les défilés de mode de haute couture. Mais le mannequinat, ce n’est pas seulement de la haute couture…

Un mannequin, que peut-il faire d’autre que des défilés?

Un mannequin peut également faire des défilés de prêt-à-porter (il n’a alors pas l’exigence de devoir porter absolument la taille 36!) ou des photographies (artis-tiques, publicitaires, etc.). Il peut également prétendre travailler en tant qu’hôtesse pour des manifestations ou évènements ponctuels ou encore poser pour des coiffeurs. Comme on le voit, le monde du mannequinat ne se résume pas aux top-models.

D’autres compétences sont-elles exigées?

En plus d’avoir un «physique», il faut également donner l’impression d’être en bonne santé, avec un visage respirant le bien-être, ce qui ne signifie pas qu’il faille être forcément bronzé! Il faut également faire preuve de disponibilité (être joignable et flexible), être discipliné, organisé et ponctuel et faire montre de persévérance (ce n’est pas parce qu’un client ne vous choisit pas qu’il faut baisser les bras. Peut-être ne correspondiez-vous pas aux critères qu’il s’était fixés) et d’un minimum d’ambition. Enfin, lorsque vous avez été choisi pour un shooting photo ou un défilé, venez reposé, sans maquillage, et faites preuve d’une hygiène parfaite.

Vers qui se tourner pour devenir mannequin?

Vous pouvez contacter les agences spécialisées. Elles ne sont pas légion au Luxembourg. Deux agences sont plus particulièrement connues: Jo Model Management (www.jomodels.eu) et My Models (www.my-models.lu). Il est possible également de vous tourner vers d’autres agences recherchant des modèles telles les agences de publicité ou encore vers des photographes professionnels.

Comment cela se passe en agence?

En général les agences vous proposent une séance de prises de vue photographiques afin de vous constituer un book qui rejoindra alors son fichier mannequins proposé au client. Si l’un d’eux est intéressé par votre profil, il prendra contact avec vous et un contrat sera établi entre les trois parties après un éventuel casting. Certaines agences exigent l’exclusivité. Renseignez-vous auprès de chacune d’elle.

Comment faire pour choisir un bon photographe?

Vous souhaitez réaliser votre propre book? Il faut donc vous diriger vers un photographe compétent, mais comment faire le tri entre un bon et un «moins bon»? Tout d’abord, demandez à voir certaines de ses réalisations antérieures, vous pourrez ainsi vous faire une idée de ses compétences. Ensuite, vous avez également l’opportunité de faire des recherches sur Internet. Beaucoup de photographes présentent via leur propre site Internet, leurs portfolios. Au Luxembourg et dans la Grande Région, il y a de nombreux photographes talentueux vers qui se tourner.

Doit-on signer un contrat entre mannequin et photographe?

C’est selon. Vous pouvez signer un contrat et percevoir de l’argent (les photos appartiendront au photographe), soit payer un photographe pour vous réaliser un book. La troisième option et probablement la meilleure dans le cas de débutantes est de réaliser un contrat sans qu’aucune des deux parties n’ait à monnayer ses services. Dans le milieu ce type de shooting est appelé TfP (Time for Pictures). Le mannequin se voit remettre les photos pour son book et le photographe pour son portfolio. Chacun est gagnant.

Et si je me fais aborder dans la rue?

Il arrive même au Luxembourg que votre visage ou physique attire le regard de professionnels du monde de la mode et du mannequinat. Si tel est le cas, écoutez votre interlocuteur et laissez-lui vous remettre ses coordonnées. De votre côté, ne lui transmettez pas les vôtres. C’est à vous de le contacter après vérification de ses dires et si vous souhaitez bien sûr vous lancer dans l’aventure. De nombreux top-models célèbres ont ainsi débuté leur carrière. Le mannequinat c’est aussi une question de chance et d’opportunité.

Où puis-je rencontrer des professionnels ou amateurs avertis du monde du mannequinat?

Au Luxembourg il existe un très bon forum Internet (www.photos-hoot.lu) qui regorge d’informations et de contacts. Beaucoup de mannequins et de photographes sont présents sur ce lieu de rencontre virtuel. Vous pouvez y demander des conseils et des rencontres. Les membres de ce site proposent par ailleurs de nombreux rendez-vous pour faire connaissance, pour du shooting ou encore pour se perfectionner.

Combien peut espérer gagner une débutante?

Une débutante ayant toutes les compétences et les qualités requises peut espérer gagner entre 100 et 400 euros par jour (frais inclus). Mais là encore, tout dépend des conditions préalables de votre travail. À vous de négocier en connaissance de cause.

Témoignage Sabine Rossbach Mannequin au Luxembourg c'est possibletémoignage

Sabine Rossbach, 41 ans, mannequin dans l’âme
Photography by Leena | Make-up: Marga Mengato

QUAND AvEz-voUs Posé PoUR LA PREmIèRE foIs PoUR UN PhoTogRAPhE?

C’était un peu par hasard. J’étais gymnaste dans ma jeunesse et faisait partie d’un club en Allemagne. Un jour, une agence est entrée en contact avec notre club, car elle recherchait des modèles d’allure sportive. J’ai pris personnellement contact, j’ai fait un goosee (une présentation) et fait mes premiers pas dans le mannequinat. J’avais alors 16 ans.

ET PAR LA sUITE?

J’ai dû y mettre un terme ou plutôt une parenthèse pour mon travail et ma famille.

AvEz-voUs REPRIs?

Oui, en 2008, je me suis à nouveau lancée sur le conseil d’amis, mais au Luxembourg cette fois.

ToUjoURs PAssIoNNéE PAR cE TRAvAIL?

Plus que jamais! J’aime me retrouver devant l’objectif. J’y prends beaucoup de plaisir. Je dois avouer qu’il y a beaucoup de photographes talentueux au Luxembourg et dans la Grande Région. Nous avons ici toutes les compétences tant en mannequins qu’en photographes. Nous n’avons donc pas besoin de courir à Paris, Bruxelles ou ailleurs pour rechercher le bon modèle. Ici, le talent est là… et souvent moins cher…

Jean-Marc Streit

Commentez!

Code de sécurité
Rafraîchir

Facebook
Twitter
Flux rss
Newsletter
YouTube
Disclaimer CIM