×

Les Sucrés du Lux commencent l’année avec facétie

Depuis sa création, en 2016, le club Les Sucrés du Lux connaît un joli succès en même temps qu’il continue de s’agrandir. En cause, une image de marque de qualité, portée par son fondateur et président, Yves Jehanne, chef pâtissier chez Steffen Luxembourg, dont la passion et le talent contribuent sans nul doute à l’émulation créé dans le domaine de la pâtisserie au Grand-Duché.

Pour cette 5e édition, qui ouvre le bal de 2018, le thème retenu était celui du trompe l’œil. L’occasion trop belle pour les chefs de travailler les produits de saison, et notamment les agrumes, mais aussi et surtout, l’ingrédient le plus gourmand de la pâtisserie : le chocolat. Présent au cœur de plusieurs des créations présentées hier soir, dans les locaux du traiteur Kaempff Kohler, le chocolat était à l’honneur : le club a en effet annoncé avec joie la naissance d’un partenariat exclusif entre le club des Sucrés du Lux et la maison Valrhona, connue à l’international pour l’excellente qualité de ses produits.

Une nouvelle recrue étoilée

Cette première édition 2018 était également l’occasion de présenter la toute dernière recrue du club, Pierre Zehner, chef pâtissier du Domaine de la Gaichel (une étoile au Guide Michelin et une note de 15.5/20 décernée par le Gault & Millau, ndlr.), qui a fait une entrée très remarquée avec un Citron plus vrai que nature. Confectionné à partir d’une mousse citron basilic, il présentait en son cœur un insert de marmelade de citron jaune, le tout enrobé dans une coque de chocolat blanc surmontée d’un flocage jaune citron.
De son côté, le président, lui avait réalisé un Lingot d’or, absolument rutilant : une pépite de streusel fleur de sel et chocolat au lait Bahibe, associé à un lingot de mousse coco-Malibu, une marmelade de citron vert et noix de coco et d’un biscuit de pâte à choux vanillée.

Le chef pâtissier de Kaempff Kohler, Jonathan Szymkowiak, avait quant à lui réalisé une création baptisée Succulente, comme une plante en pot, à base de pommes caramélisées, d’un biscuit caramel, agrémenté d’un confit de framboise, d’une mousse chocolat façon confiture de lait et plante grasse « Succulente », bien évidemment.

Enfin, Benoît Leichtnam, chef pâtissier de la Préfecture de Metz et Ambassadeur au Championnat de France du Dessert, avait également été puiser dans la thématique végétale pour réaliser son trompe l’œil : sa Forêt Noire se composait de biscuit cacao sans farine avec grué de cacao, crème chantilly, cerise griotte et couverture de chocolat blanc, et atsina cress, afin d’apporter une touche anisée.

Agenda

Culture, bons plans,
business, night, resto, kids ?
Trouvez toutes vos soirées
dans notre agenda!

Rechercher
De À

Newsletter

Abonnez-vous & recevez les dernières actus!

Immobilier

Vous cherchez un appartement? Une maison? Un terrain? Rechercher


En collaboration avec athome.lu

Rejoignez-nous

+Cliquez pour charger plus d'articles

Inscrivez-vous à notre newsletter pour découvrir deux fois par semaine, des actus locales, des nouvelles tendances mode, des infos culture, business...