×

« J’adore relever des défis et ne surtout pas stagner »

Originaire de Dijon, Elisa Da Silva est arrivée au Luxembourg en 1998 et ne l’a plus jamais quitté. Indépendante, elle a créé sa société de services, DS Compliance, et exerce comme experte en compliance pour le secteur financier.

Cette juriste, forte de près de 20 ans d’expérience, souhaitait être journaliste reporter d’images, au plus près de l’actualité dans le monde. Finalement convaincue par le métier qu’elle exerce avec un grand professionnalisme, elle ne regrette rien et se sent plus épanouie que jamais.

S’il n’y avait qu’une seule chose à retenir de votre parcours, ce serait…

Les défis ! J’adore les relever, prendre des risques et surtout ne pas stagner. Quant à mes études, je dirais « un parcours contrarié » (rires) ! Mon projet initial était d’embrasser la voie du journalisme, et dans un sens, je suis arrivée à ce que je voulais. Je souhaitais voyager, voir le monde et, grâce à mon métier, je l’ai fait ! Ma profession de consultante suppose en effet de suivre au plus près l’actualité dans mon domaine, et je rédige également nombreuses procédures internes pour mes clients.

Si vous pouviez revenir en arrière, changeriez-vous quelque chose ?

Je ferais une école de journalisme et je partirais aux Etats-Unis, comme je l’avais prévu.

Est-ce quelque chose que vous regrettez ?

Regretter n’est pas le mot qui convient. Finalement, j’ai réussi à atteindre mes objectifs et, je fais un métier qui me plaît et dans lequel je me réalise pleinement.

Qu’est-ce qui vous a conduite à créer DS Compliance ?

L’envie de travailler en indépendante. J’ai réalisé que c’était en moi depuis déjà longtemps déjà. C’était donc une évidence de me lancer, un jour ou l’autre. Cela correspond à ma personnalité, à mes ambitions et ma vision. La hiérarchie, et être fonctionnaire ne m’ont jamais convenus, je me sentais limitée.

Être une femme cheffe d’entreprise dans ce milieu, est-ce difficile ?

Ce n’est pas plus difficile que pour un homme. Il y a beaucoup de personnes qui ne savent pas prendre position dans certaines situations,  et ce quel que soit le sexe. Moi,  je sais le faire. Je me présente à mes clients comme une professionnelle avant toute chose, et non comme une femme.

Quel conseil donneriez-vous aux femmes qui souhaitent se lancer dans l’entrepreneuriat ?

Il faut y croire, ne jamais baisser les bras et aller de l’avant. Des conseils un peu communs, j’en conviens, je n’invente rien… (rires).

Avez-vous rencontré des gens qui voulaient vous mettre des bâtons dans les roues ?

Des concurrents, certainement. Des personnes qui voulaient que je travaille en sous-traitance avec eux, ce que j’ai refusé au début de mon activité. Ils ont dû sentir que j’en voulais et ils ont effectivement essayé de me mettre des bâtons dans les roues. Mais ce n’est pas propre à mon domaine d’activité, c’est le cas dans tout type de métier, je pense.

Quelles difficultés avez-vous rencontré en créant votre société ?

La principale difficulté est de prendre la bonne décision parfois. Il faut sans cesse peser le pour et le contre, prendre du recul pour ajuster son jugement.

Vous adhérez notamment à la FFCEL, qu’est-ce que ce réseau vous apporte ?

Des contacts, rencontrer des femmes qui peuvent avoir les mêmes difficultés que moi. J’y ’ai trouvé des clients également. La fédération m’a apporté humainement et en visibilité sur le marché.

L’entreprenariat, un gène familial ?

Ça l’est, effectivement. En discutant avec d’autres personnes, je me suis rendue compte que c’est souvent le cas : nous sommes énormément influencés par notre environnement familial. Disons que, pour ma part, je me suis servie de la réussite de ma famille pour l’appliquer à moi-même. Je me suis appropriée les clés.

Avez-vous un rêve ?

Pas qu’un seul ! (rires) J’aimerais voyager, il y a plein d’endroits que je souhaite découvrir et je ne sais pas si j’aurais assez d’une vie. J’ai également des rêves plus utopistes… Que les conflits cessent dans le monde.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Agenda

Culture, bons plans,
business, night, resto, kids ?
Trouvez toutes vos soirées
dans notre agenda!

Rechercher
De À

Newsletter

Abonnez-vous & recevez les dernières actus!

Immobilier

Vous cherchez un appartement? Une maison? Un terrain? Rechercher


En collaboration avec athome.lu

Rejoignez-nous

+Cliquez pour charger plus d'articles

Inscrivez-vous à notre newsletter pour découvrir deux fois par semaine, des actus locales, des nouvelles tendances mode, des infos culture, business...