×

« Montre-moi ton Facebook, je te dirai si je t’embauche »

Plus important encore que votre CV, votre e-réputation. L’émergence des nouvelles technologies a changé les codes du recrutement. « Montre-moi ton Facebook, je te dirai si je t’embauche », le proverbe 3.0 qui résume la nouvelle tendance.

Certes, échafauder une stratégie de « personal branding » est très excitant, mais ce qui l’est encore plus, c’est de savoir ce que Google sait de vous. Inspiration, expiration… c’est parti ! Prenez votre courage à deux mains et tapez votre nom et prénom dans le moteur de recherche, dans une fenêtre de navigation privée. En fonction de votre e-notoriété, vous aurez plus ou moins de travail. Une fois que vous accédez à tous les liens, vérifiez-en chaque contenu. Actualité, image, vidéo… rien ne doit vous échapper, car rien ne leur échappera. Observez et triez pour que l’image que vous souhaitez donner de vous soit en adéquation avec ce que l’on trouve sur Internet.

En tête des résultats Google ? Un compte Facebook aux barrières confidentielles fragiles, un Twitter ouvert, un LinkedIn trop personnel, un Instagram libre à tous. Des photos et des commentaires personnels qui en disent long sur vous. Gérer la confidentialité de vos différents comptes sur les réseaux sociaux est donc primordial. Ouvrez dès à présent une nouvelle page, et faites un tour horizon de vos paramètres. Sur Facebook, commencez par vous rendre dans l’onglet « assistance confidentialité » pour vous vérifier, en trois minutes de qui peut voir votre contenu. Une fois l’état des lieux réalisés, direction « raccourcis de confidentialité » ou vous pourrez gérer tout votre contenu. Du côté de Instagram et Twitter, désactivez la localisation et passez votre compte en privé.

Une fois débarrassée de vos contenus indésirables, l’heure est à la mise en valeur de votre e-réputation. Commencez par avoir les idées claires sur votre projet professionnel car, en fonction de ce que vous recherchez, votre identité numérique doit varier.

Facebook, Twitter, LinkedIn: Quels canaux de communication pour mon secteur ?

A chaque branche professionnelle sa spécialité. Comme une évidence, Twitter sera le meilleur ami du communicant et du spécialiste du digital. Pinterest et Instagram seront la vitrine des créatifs. L’interface de partage de nouvelles Medium pourra aussi se révéler être un bon outil pour les professionnels de l’écriture ou les experts dans un domaine souhaitant s’épancher en plus de 140 caractères. A vous de choisir le média qui vous convient le mieux, le tout étant d’y interagir régulièrement pour gagner en visibilité.

Quels mots-clés pour booster mon référencement ?

L’utilisation des mots-clés pour booster le référencement de vos contenus doit être l’une de vos priorités. C’est ainsi que le recruteur pourra voir que vous correspondez bien au profil qu’il recherche ou que vous attirez simplement le regard sur vous. Trouvez les termes les plus justes, listez les expressions récurrentes dans les annonces vous correspondant, ne laissez rien au hasard. Reprenez ensuite ces mots clés dans le titre et le résumé de vos différents profils et ne les oubliez pas dans le champ des compétences LinkedIn.

Comment garder une cohérence entre mes différents comptes ?

Un esprit ordonné simplifiera la tâche du e-recruteur et lui inspirera confiance. Efforcez-vous de créer une e-personnalité cohérente. Conservez la même identité visuelle sur chaque réseau social en reprenant la même photo de profil et le même descriptif de poste. Les centres d’intérêt mis en avant doivent également être similaires et ne pas dépasser deux ou trois thématiques phares pour éviter de diluer votre identité numérique. Créez des passerelles entre vos différents comptes grâce à des liens hypertextes. Et surtout, mettez à jour régulièrement vos informations !

Opération fast-cheking du CV

Sur LinkedIn plus particulièrement, n’hésitez pas à joindre des articles, vidéos ou recommandations pour appuyer vos expériences. Chaque accomplissement doit être, dans la mesure du possible, appuyé d’une  » preuve « .

La chasse aux selfies et fautes d’orthographe

« La première impression est toujours la meilleure, surtout quand elle est mauvaise ». Sur ces belles paroles, sachez que oui vous êtes peut-être belles sur vos selfies, vos photos de vacances qui mettent en avant votre merveilleux teint hâlé mais c’est à l’antipode du professionnalisme. La rédaction d’articles est une merveilleuse idée… lorsqu’ils sont écrits sans fautes d’orthographe. Accordez une importance toute particulière à l’orthographe. Si vous publiez un article sur LinkedIn Pulse, sachez que tous vos contacts recevront une notification les invitant à le lire.

 

Agenda

Culture, bons plans,
business, night, resto, kids ?
Trouvez toutes vos soirées
dans notre agenda!

Rechercher
De À

Newsletter

Abonnez-vous & recevez les dernières actus!

Immobilier

Vous cherchez un appartement? Une maison? Un terrain? Rechercher


En collaboration avec athome.lu

Rejoignez-nous

+Cliquez pour charger plus d'articles

Inscrivez-vous à notre newsletter pour découvrir deux fois par semaine, des actus locales, des nouvelles tendances mode, des infos culture, business...